guyane
info locale

Le Brésil de plus en plus impacté par la marée noire qui se propage vers les états du sud

océan atlantique
Pollution des plages du sud du Brésil
Relevé de l'Ibama des sites pollués par la marée noire dans le sud du Brésil (pastilles noires et rouges) ©DR
Les côtes brésiliennes toujours touchées par une marée noire. Depuis la fin du mois d’août des galettes de pétrole s’échouent régulièrement sur les plages de notre voisin d’outre-Oyapock. D’abord limitée au Nord du Nordeste, la pollution depuis vers le Sud. Les plages de l’Etat de Rio se préparent.
Du Maranhao à Bahia et maintenant plus au Sud, jusque dans l’Etat de l’Espirito Santo, les mystérieuses galettes de pétrole s’échouent sur toujours plus de plages au Brésil. Les derniers relevés de l’Institut de l’environnement, l’Ibama, publiés dimanche, font état d’une pollution qui s’approche du Sud du pays. Voisin de l’Espirito Santo, l’Etat de Rio de Janeiro s’apprête à l’arrivée du pétrole. Plus de 500 sites sont touchés. Pour des ONG, il s’agit de la pire marée noire de l’histoire du Brésil, d’autant que l’action de l’Etat est critiquée. Le plan national a été lancé le 11 octobre alors que la pollution est connue depuis fin août et l’action citoyenne semble plus immédiate que celle des 2700 militaires mobilisés.
Concernant l’origine de ce pétrole, l’incertitude demeure. Le pétrolier grec incriminé par Brasilia se déclare prêt à fournir les documents de sa navigation au large du Brésil pour sa défense.

 
Publicité