Carnaval de Guyane en région parisienne : la formation des Dokonon reprend du service ce week-end à Ris-Orangis

outremer
Les chanteurs du groupe Dokonon
A gauche Aminata SAINT ORICE, Hendy CHOCHO et Chrystina SAINTE CLAIRE ©Ass
L’orchestre Dokonon, composé de musiciens guyanais, officie en région parisienne et est bien connu de la diaspora guyanaise. Après une année d’interruption en raison de la pandémie covid, la formation reprend du service et animera trois soirées de carnaval à Ris-Orangis. La première a lieu ce samedi 19 février.

Hendy Chocho, membre fondateur de l’orchestre Dokonon est intarissable sur l’histoire de sa formation :

18e édition des bals « paré-masqué » en région parisienne

« La rentrée des bals « paré-masqué » en région parisienne commence ce 19 février. Nous allons officier pour les deux derniers week-ends de carnaval restant. Nous en sommes à la 18e édition, nous avons commencé  en 2004 avec un an d’arrêt pour la crise sanitaire. Il y aura aussi l’événement tololo organisé lui, depuis 16 ans. Nous avons contribué ainsi à une meilleure connaissance de la culture guyanaise dans l’hexagone. »

L’association œuvre à la fois à la valorisation et à la transmission auprès d’une jeunesse expatriée qui n’a pas connu les bals paré masqué en Guyane. Ces jeunes viennent à Lékòl Dokonon. D’autres organisations assurent aussi cette transmission de la culture guyanaise.

Hendy Chocho explique que ces soirées ont démarré avec une animation assurée par des disc-jockey. Il était difficile d’obtenir des live des soirées des universités guyanaises avec le son des orchestres mythiques. Aujourd’hui cela est chose courante. Ces bals carnavalesques parisiens n’étaient pas réguliers.

Vivre la Guyane en plein hiver

Hendy Chocho, chanteur lead de Dokonon en prestation
Hendy Chocho, chanteur lead de Dokonon en prestation ©Association Dokonon

C’est un pari que s’est lancée Dokonon pour installer ces soirées traditionnelles dans l’univers hivernal hexagonal.

« Nous avons fait le pari audacieux de faire le vrai bal paré-masqué. Il fallait monter un orchestre qui produise la même musique qu’en Guyane avec la même chaleur, la même dynamique avec un ambianceur. Il fallait que cela dure toute la nuit pendant tout le carnaval. Pour respecter la tradition de l’anonymat des femmes, nous avons installé un local où des associations spécialisées louent les costumes confectionnés et habillent les touloulous… Aujourd’hui l’organisation fonctionne parfaitement y compris pour la découverte de la cuisine. »

Dans Lékòl Dokonon, les participants redécouvrent et apprécient la chaleur d’un carnaval aux codes très respectueux de la tradition. Chaque soirée draine des centaines de carnavaliers, certains venant de province et même d’Europe. Dokonon a ses afficionados qui ne ratent aucun rendez-vous et c’est un soulagement pour les organisateurs de reprendre enfin leurs activités. 

Une soirée touloulous en région parisienne ambiancée par Dokonon
Une soirée touloulous en région parisienne ambiancée par Dokonon ©Association Dokonon

La formation musicale Dokonon regroupe une quinzaine de personnes, Hendy Chocho de membre fondateur en est devenu, au fil du temps, le chanteur leader. Au début, il faisait partie des choristes. Martial Fontelio, fondateur de l’orchestre souhaitait faire connaitre la musique traditionnelle de Guyane, avec Hendy Chocho, ils sont les deux plus anciens du groupe.

La formation Dokonon au complet
La formation Dokonon au complet ©Association Dokonon

Le programme de Dokonon 2022 – Hommage au chanteur des Mécènes Bernard Inglis décédé en 2002.           

2 Soirées TOULOULOUS 19 et 26 février et 1 soirée TOLOLOS le 25 février