"Remettre l'humain au cœur des soins" l'une des revendications des infirmiers libéraux de Guyane

santé cayenne
Conférence de presse de l'UPRS
©Clotilde Séraphins George
Le personnel soignant appelé à une journée d'action ce mardi. En plein « Ségur de la santé », plusieurs syndicats et collectifs hospitaliers ont appelé à la mobilisation. Objectif : maintenir la pression sur le gouvernement. 
Le personnel soignant appelé à une journée d'action ce mardi.  En plein « Ségur de la santé », plusieurs syndicats et collectifs hospitaliers ont appelé à la mobilisation. Objectif : maintenir la pression sur le gouvernement, alors que le plan d'investissement promis par Emmanuel Macron tarde à se concrétiser.


Des infirmiers sur le terrain

Ce mardi, le personnel soignant était appelé à faire grève et à manifester un peu partout en France, par une dizaine d'organisations dont celles représentées en Guyane.
La manifestation s’est traduite, entre autres, par une conférence de presse lors de laquelle l’Union Régionale des Professionnels de Santé a rappelé la présence sur le terrain, auprès des patients, des infirmiers libéraux, depuis le début de la crise sans discontinuer et cela malgré l’absence de reconnaissance de leurs actes.
Mylène Mathieu présidente de l'union laquelle L’Union Régionale des Professionnels de santé
Mylène Mathieu présidente de l'Union régionale des professionnels de santé ©Clotilde Séraphins George
Mylène Mathieu la présidente de l’URPS Infirmiers Libéraux explique :

"Nous voulons remettre l'humain au coeur des soins. Pour cela nous faisons remonter nos difficultés. L'enjeu est de faire reconnaître nos actions dans le système de soins actuels".


Les infirmiers libéraux sont donc solidaires des personnels soignants des établissements sanitaires et médico-sociaux. La journée du 16 juin était l'occasion de porter leurs revendications. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live