publicité

Congrès des élus : Rodolphe Alexandre assure qu'il y aura bien une consultation sur l'évolution statutaire

Le Président de la Collectivité Territoriale Rodolphe Alexandre a rencontré ce matin Trop Violans et d'autres collectifs. Ces derniers  avait appelé a une mobilisation devant la CTG pour exiger l’organisation d’une consultation sur l’évolution statutaire.

Réunion à la CTG avec Trop Violans et les autres associations © FL
© FL Réunion à la CTG avec Trop Violans et les autres associations
  • Franck Leconte/CL
  • Publié le
Le 14 novembre dernier une grande réunion populaire s'est tenue à Cayenne organisée par Trop Violans et Les grands frères. L'assemblée émettait de forts doutes sur la réalisation de l'Accord de Guyane qui prévoit, entre autres dispositions, une consultation populaire sur l'évolution statutaire. Le souhait émis par le président de la CTG, Rodolphe Alexandre d'une loi Guyane suggérée dans le Livre Blanc, proposée par la collectivité territoriale de Guyane, avant la tenue du Congrès du 27 novembre posait question et inquiétude. Un appel à une rencontre ce 16 novembre au matin devant la CTG a été lancé. Il y avait ce début de matinée une centaine de personnes représentant plusieurs associations au portail de la CTG, bien décidées à obtenir un entretien explicatif avec le président.
 

Une mise au point rapide

Finalement collectifs et associations sont ressortis satisfaits du rendez-vous. Rodolphe Alexandre a insisté sur le fait que sa majorité n’a jamais été opposé à l’organisation d’une consultation. La question de la consultation pour l’évolution statutaire sera bien inscrite à l’ordre du jour du Congrès prévu le 27 novembre prochain.
Pour les collectifs, il était impératif de rencontrer le président de la CTG et de lui remettre une lettre demandant, au nom des accords de Guyane, que le prochain congrès des élus accouche d’un processus vers une consultation populaire sur un changement statutaire en Guyane et faire oublier le livre blanc de la majorité, résumant les travaux des récents états généraux.
La rencontre a eu lieu, et l’objectif est atteint pour les collectifs, ils ont obtenu la possibilité de présenter leur projet de changement de statut le 27 novembre.
Rodolphe Alexandre, lui, n’a eu de cesse de rappeler qu’il n’a jamais voulu tromper les accords de Guyane et qu’il est question depuis un moment d’aborder les changements statutaires. 
Le prochain rendez-vous, se tiendra le 27 novembre, la date du Congrès. Un congrès qui se tiendra donc en présence de délégations représentant les collectifs.
Rodolphe Alexandre compte présenter le projet de consultation au Président de la République d’ici un mois.

Le reportage de Guyane la 1ère
La consultation populaire actée



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play