Coronavirus : L'ARS souhaite du personnel supplémentaire pour faire face à l'épidémie

coronavirus
ARS Guyane
ARS Guyane ©Pierre Trefoux
"La situation sanitaire de la Guyane est grave" ce sont les propos de la directrice de l'ARS : 11 personnes sont admises en réanimation pour Covid. Le nombre de patients est donc 2 fois et demi supérieur à la capacité des services. Les évacuation sanitaires vont être privilégiées. 
Le stade 2 c’est fini ! Maintenant toute la Guyane entre en stade 3. Le risque est plus grand pour les malades, pour leurs familles et pour toute la population. C’est le message clair que lance l’Agence Régionale de la Santé à travers sa directrice Clara De Bort.
Clara de Bort directrice ARS
Clara de Bort directrice de l'ARS ©Guyane la 1ère
Clara De Bort directrice générale Agence Régionale de Santé explique : 

"Toute personne qui a rencontré une personne malade a dû être contaminée. Il faut qu'elle prévienne toutes les personnes qu'elle a croisées et se mettre en quatorzaine". 


Du personnel supplémentaire

Ce passage en stade 3 de la Guyane impose des efforts supplémentaires de moyens à coordonner : l’ARS œuvre pour favoriser les évacuations sanitaires afin de soulager les unités de réanimations. Le personnel est en effet sollicité deux fois plus qu’avant la pandémie quand entre 10 et 15 patients étaient accueillis.
Clara De Bort indique : 

"25 patients sont actuellement en réanimation Covid et non Covid. Nous nous apprêtons à prendre en charge plus de monde. Nous allons faire appel à la réserve sanitaire afin d'armer des lits supplémentaires". 


L’ARS et avec elle le personnel médical de Guyane, espère l’arrivée de ces nouvelles unités de réserves sanitaires dès cette semaine avant d’autres renforts prévus la semaine prochaine. 
Le reportage de Stéphane Floricien et Isabel Lerouge :

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live