publicité

Développement durable : découverte d'une maison bioclimatique à Matoury.

La Semaine européenne du développement durable a pour objectif de faire connaître les initiatives pour améliorer notre cadre de vie. En Guyane, le public peut découvrir 23 de ces réalisations jusqu’au 5 juin. C’est le cas de cette maison bio climatique bois et liège à Matoury, 

  • Sébastien Laporte/MCT
  • Publié le
La Semaine européenne du développement durable a débuté le 30 mai, elle a pour objectif de faire connaître les initiatives et les acteurs impliqués dans ce domaine, pour améliorer notre cadre de vie. En Guyane, le public peut découvrir 23 de ces réalisations jusqu’au 5 juin. Certaines relèvent d’initiatives individuelles, c’est le cas de cette maison bioclimatique bois et liège à Matoury.


Une maison en liège

La particularité de cette maison, à Matoury, se cache dans ses murs. Son propriétaire l’a construit lui-même, avec l’aide de quelques artisans, à partir d’une ancienne bâtisse.
Le liège a été collecté à partir de 2012, notamment auprès de restaurateurs. Une fois broyés, ces bouchons procurent une isolation thermique efficace. Sébastien Linarès, qui ne travaille pas dans le secteur du bâtiment – il est géographe de formation – a pu s’appuyer sur une architecte spécialisée dans ce type de construction. Mais cela ne suffit pas pour accomplir un tel projet.
Sébastien Linarès explique : 

« Même si c’est de l’autoconstruction, il faut connaître les fournisseurs. Le choix du charpentier a été crucial. J'ai eu la chance de pouvoir m'appuyer sur  quelqu’un de solide »
 

A l’occasion de la semaine européenne du développement durable, les propriétaires ont décidé d’ouvrir leur demeure aux visiteurs. Une habitation où sont mis en œuvre tous les principes du bioclimatisme, pour un budget initial de 80 000 euros.
 
Isolation thermique : une maison en bois et en liège

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play