publicité

Education: les syndicats dénoncent la remise en cause des REP+

La Guyane pourrait ne pas être classée en REP+ (réseau d'éducation prioritaire renforcée) L''ancien recteur l'avait pourtant promis début 2016, mais le gouvernement reviendrait sur sa promesse invoquant des raisons budgétaires. Le syndicat UNSA annonce une grève à la fin du mois de mai.

© Guyane1ère
© Guyane1ère
  • Franck Leconte
  • Publié le , mis à jour le

La carte des réseaux, au niveau national, est figée par décret jusqu’en 2019. On rappelle toutefois qu’à la précédente rentrée, la quasi-totalité de l’académie avait été classée REP, réseau d’éducation prioritaire et donc pas renforcée.

Une revendication de longue date

Le débat du classement de toute la Guyane en Rep+ était une revendication de longue date avant d’être confirmée officiellement à de nombreuses reprises, ce fut le cas notamment lors du départ du précédent recteur au début de l’année. Et d’autres personnalités se sont exprimées, parfois très haut placées notamment, au mois de mars 2015 avec la directrice générale de l’enseignement scolaire, la numéro 2 de l’éducation nationale, Florence Robine, qui, de plus, connaît bien la Guyane, puisqu’elle a en été rectrice de 2009 à 2012. Elle a d'ailleurs eu l'occasion d'affirmer sur la radio que les REP + dans toute la Guyane, cela était positif selon elle.
La situation est donc inacceptable pour les syndicats. Au Snes-FSU, la surprise a été grande, la semaine dernière, à l'annonce de la nouvelle. Aujourd’hui les responsables syndicaux pensent à la mobilisation. Un préavis de grève a été déposé pour le 24 mai.

Le reportage de José-Charles Nicolas et Claude Djani

Education, les syndicats dénoncent la remise en cause des REP+

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play