A Mo Ki Di

Du lundi au vendredi à 08h10.

A Mo Ki Di

carnaval politique

  • Par Phil Labonté
  • Publié le
Je vous parle d’un temps que les jeunes de 20 ans ne peuvent pas connaitre. Le temps où carnaval et politique faisaient bon ménage. Pas tout à fait,  mais bon à l’époque, la dérision déridait la société guyanaise. Entre les carnavaliers qui se déguisaient en tels hommes politiques, les chansons satiriques liées à l’actualité politique, les vidés partisans ou encore les élus qui faisaient la pluie et le beau temps dans les bals paré-maské : la rigolade était de mise. A l’époque il est vrai aussi que les chansonniers et paroliers étaient très en vogue. Et puis il n’y avait pas se risque de se faire attaquer par une batterie d’avocats pour une quelconque diffamation. Autre temps, autres mœurs. Désormais placent aux caisses de résonnance : d’abord dans les rues, elles ont éteint les refrains à tue-tête et les chansons licencieuses et pour nos politiques, c’est le paradoxe,  elles permettent de se faire entendre et se faire voir. Certains de nos élus affichent clairement leur amour du carnaval : un maire-guitariste du côté de l’ouest, un autre accroc de la grande parade au pays des savanes, une autre qui aime bien trôner sur le camion du vidé, sans oublier les danseurs émérites ou touloulous discrets  dans les universités. Par contre d’autres candidats ne manqueront pas d’utiliser le carnaval comme vecteur de pêche aux voix pendant cette période électorale. Une manière sans doute pour eux d’avancer masqué. Le samedi soir, ils seront aux abords des dancings pour percer les secrets et mystères du touloulou. Ils seront reines et rois lors des soirées galettes et spectateurs attentifs lors des défilés et cavalcades dominicaux. Carnaval et politique ne rime pas forcément,  mais ici  ce couple improbable demeure une référence de la vitalité de la société guyanaise. Pendant les huit semaines de festivités à venir ils auront tout le temps de se prouver mutuellement leur amour.     
 
Patrick Clarke, A Mo Ki Di
présenté par
vos programmes tv