publicité

A Mo Ki Di

Du lundi au vendredi à 08h10.

A Mo Ki Di

Cayenne ville de tous les records

  • Par Phil Labonté
  • Publié le
C’est le titre d’un article de l’hebdomadaire l’express daté du 22 Novembre dernier, signé Eric PELLETIER. Article rédigé après quelques jours passés aux cotés des policiers de la BAC et sur la base de témoignages, notamment de victimes.
 
Saluons d’abord ce travail « de fond » effectué par notre confrère qui, une fois de plus, s’est penché sur une des préoccupations majeures de notre société : l’insécurité qui accompagne le développement du chef lieu. Et les moyens limités pour la combattre.
 
Meurtres, trafic et consommation de drogue, immigration clandestine, pression migratoire, violence, vols, braquages, autant de défis qui se posent aux autorités judicaires et aux forces de l’ordre.
Cayenne, comme beaucoup d’autres villes émergeantes n’échappent donc pas au phénomène.
 
Un reportage qui, comme tant d’autres auparavant, verse dans les traditionnels clichés tendant à ternir l’image de la Guyane, de la présenter comme un territoire quasi infréquentable.
 
La Guyane ou presque chaque automobiliste circule avec une machette dans sa voiture pour se défendre, ou pullulent fusils et armes blanches ; ou selon un témoignage d’un TOXICOMANE, la drogue pend aux arbres ; un pays qui te pompe, te bouffe, mine ton couple, fait vaciller ton travail ; c’est un estomac qui peu à peu te digère. Témoignage d’un toxicomane.
 
Insécurité oui, de tous les records, comparables à Marseille et Montpellier, pas sure.
 
Cayenne barricadé, Cayenne ville de tous les records : cela ne suffit pas apparemment de noircir Christiane TAUBIRA, citée dans ce reportage, il faut aussi le faire pour sa ville natale, question d’enfoncer encore plus le clou. A qui profite le crime ?
 
Charly Torres, A MO KI DI
présenté par
publicité
vos programmes tv
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play