publicité

A Mo Ki Di

Du lundi au vendredi à 08h10.

A Mo Ki Di

Ces pirateries en ligne à répétition

  • Par Marc Duvil
  • Publié le
Je veux parler de cette piraterie des temps modernes. Exit les pirates des mers, des terres et des airs, place aujourd’hui aux pirates d’un genre nouveau, tout aussi cruels et impitoyables : les e-pirates.
Ceux-là qui d’un clic de souris, s’introduisent à distance dans vos ordinateurs, tablettes, portables ou smartphones et vous dérobent tout ce que vous avez de plus précieux : numéro de carte de crédit, de compte en banque, adresse e-mail et autres, pour en faire ce que bon leur semble.
Les plaintes au commissariat et à la gendarmerie affluent depuis quelques temps : combien d’entre vous, en effet, n’ont pas encore été victimes de ces malfrats, invisibles, indétectables, irréparables, disséminés à travers le monde.
Ces e-délinquants qui agissent en toute impunité, n’hésitant pas à s’emparer des comptes facebook, gmail, skype ou twiter pour vous nuire, vous salir en espérant tirer profit de leur basse besogne.
Nous voilà donc victimes et impuissants face à cette nouvelle forme de casse, de cambriolage accompagnant l’évolution technologique et numérique. Impuissant ? Peut-être pas totalement !
Ce phénomène vient nous rappeler qu’en toute circonstance, l’excès est néfaste. C’est le moment pour nous tous, de revenir à un usage, une consommation plus raisonnable des nouvelles technologies et des réseaux sociaux, en prenant toutes les précautions nécessaires.
Mais le risque zéro n’existant pas, c’est peut-être le temps de revenir à la vraie vie, celle des vrais courriers, des appels au téléphone fixe et des visites dominicales à domicile, le moment de quitter ce monde virtuel, psychologiquement et quelques fois physiquement, bien plus cruel que le réel.

Chraly Torres, A MO KI DI
présenté par
publicité
vos programmes tv
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play