A Mo Ki Di

Du lundi au vendredi à 08h10.

A Mo Ki Di

De la propreté dans la campagne

  • Par Phil Labonté
  • Publié le
Cela ne vous a pas échappé que les campagnes électorales sont toujours très animées ; surtout les campagnes municipales, scrutin de proximité par excellence et qui suscite et attise les passions en tout genre. Passion des candidats eux même qui rivalisent de discours, de slogan, de petites phrases pour séduire les électeurs particulièrement attentifs pour la circonstance.
 
Entre débat radio, télévisés, les meetings, les portes à portes ; les affiches et autres profession de foi, un autre élément vient souvent ternir les campagnes et les débats : les fameux tracts anonymes au contenu souvent calomnieux et diffamatoires à l’encontre de tel ou tel candidat, de ses proches ou de sa famille.
Et malheureusement, ils sont déjà en circulation chez nous ces tracts nauséabonds.
 
Une conseillère municipale de Matoury fait déjà partie des premières victimes : des accusations, des révélations sois disant fracassantes sur la vie privée et professionnels et même des menaces. Des tracts qui n’ont d’autres objectifs que de salir, souiller les personnes visées, les trainer dans la boue en espérant influencer l’électeur indécis, crédule et sensible à ce genre de ragots.
Les tracts orduriers, pratique qui s’apparente, dans ce contexte à un véritable sport national.
Des pratiques qui ne font certainement pas honneurs à leurs auteurs, ces écrivains de la honte, peu soucieux des règles élémentaires d’orthographe et de grammaire, ces scribes tapis dans l’ombre pour accomplir leur basse besogne.
 
Alors, et si pour ces municipales 2014, nous militions pour une campagne propre, sans tache, en invitant ces adeptes d’écriture négatives à mettre leur talent au service d’une tache beaucoup plus noble et plus épanouissante.
 
Pourquoi ne pas aider les candidats en lice à la construction et à l’écriture de leur programme…les aider à monter un projet cohérent en lien avec les défis qui se posent aujourd’hui à nos maires, notamment celui de la montée en puissance de l’intercommunalité, un véritable bulldozer qui petit à petit empiète sur les compétences communales.
 
Voilà donc matière à réflexion qui peut faire œuvre d’utilité publique.
Alors tous à vos plumes et nous attendons vos tracts.
 
Charly Torres, A MO KI DI
 
présenté par
vos programmes tv