A Mo Ki Di

Du lundi au vendredi à 08h10.

A Mo Ki Di

Le carburant qui nous pompe, de vrai

  • Par Phil Labonté
  • Publié le
Combien de fois sur cette antenne, n’avons-nous pas entendu : plus de fermeture prochaine des stations services, plus de grève perlée ; nous privilégions la concertation.
 
Parole en bouche pas charge : résultats des fêtes de fin d’année perturbées par des fermetures à répétition ; et cette nouvelle annonce faite hier peu avant 13h00. Et pour ceux qui doutaient jusqu’à présent du taux d’audience de Guyane première radio à la mi-journée, Eh! bien ils en ont eu pour leur grade. Mieux que Médiamétrie : à peine l’information révélé par Olivier Damone, que les stations services étaient déjà prises d’assaut, des voitures pare choc contre pare choc, des files d’attente de plusieurs kilomètres sous le soleil pour remplir le plus vite possible son réservoir.
 
De longues heures perdues et nos nerfs mis à rude épreuve dans ce bras de fer à couteau tiré entre le gouvernement et des pétroliers qui ne veulent rien lâcher sur leur marge. Entre ces deux protagonistes, les gérants qui ne savent pas à quelle sauce ils seront mangés.
Et au bout de cette chaine de tension à gros sous, NOUS automobilistes, entrepreneurs, transporteurs agriculteurs, tous ceux qui dans leur fonctionnement au quotidien ne peuvent se passer du précieux liquide raffiné. NOUS, les moutons de panurges, prêts à se précipiter dans les stations service à la moindre rumeur, à la moindre alerte de fermeture. NOUS, les marionnettes, les pantins, manipulables à distance ; NOUS les toxicos du carburant que l’on peut à tout moment prendre en otage.
 
Mais, à trop tirer sur la ficelle, elle fini un jour par se casser à trop jouer avec les nerfs, ils finissent un jour par lâcher et provoquer l’étincelle qui pourrait tout faire péter à la pompe.
 
 
Charly Torres, A MO KI DI
 
présenté par
vos programmes tv