A Mo Ki Di

Du lundi au vendredi à 08h10.

A Mo Ki Di

le coup de poker de J-P Lepelletier ?

  • Par Phil Labonté
  • Publié le
C’est donc le jour "J" pour Jean-Paul Lepelletier : le jour de l’assemblée générale qui va décider de sa reconduction ou non à la tête de la chambre de commerce et d’industrie de la Guyane. Le jour de vérité pour celui qui, accompagnés de quelques fidèles compagnons du bureau, avait décidé de démissionner de la présidence pour être de nouveau candidat à sa succession.
Rebattre les cartes pour se reconstituer un bureau tout acquis à sa cause, tel est le pari pris par Jean-Paul Lepelletier. Un bureau tout neuf, sans opposition, pour terminer confortablement son mandat, un bureau « nov » qui fera fi de ses démêlés judiciaires, et dont les membres accepteront de siéger aux cotés d’un président condamné, pour l’aider, l’épauler, le soutenir dans les difficultés à venir. Jean-Paul Lepelletier sollicite un soutien sans faille, pour mieux décider de la stratégie à mener pour négocier avec l’état l’après réforme portuaire et les incidences financières liées à la perte de la concession du port de dégrad-des-cannes notamment.
Remettre ainsi son poste en jeu, geste surprenant mais ; Jean-Paul Lepelletier semble être sure des atouts dont il dispose ; sauf qu’à la faveur de l’intérim  de Françoise Gimel et par le jeu des tractations, l’opposition s’est visiblement amplifié, même l’UTG CCIG se met de la partie pour réclamer son éviction…
A moins d’être le seul candidat à la présidence, ce qui reste très peu probable, c’est une partie très serrée qui va se jouer ce matin dans le huis clos imposé de l’auditorium de la CCIG. Faites vos jeux rien ne va plus ; d’ici quelques heures nous saurons donc si JPL avait eu raison de miser aussi gros, d’avoir été aussi téméraire, aussi audacieux… Ou s’il avait eu tort de sous-estimer l’ampleur de la contestation…
 
Charly Torres, A MO KI DI
 
 
présenté par
vos programmes tv