publicité

A Mo Ki Di

Du lundi au vendredi à 08h10.

A Mo Ki Di

Le vote communautaire existe-t-il?

  • Par Phil Labonté
  • Publié le
Actuellement dans l’hexagone une grande réflexion est portée sur le fameux vote musulman. Une communauté qui pour des raisons historiques et idéologique voterait à gauche à plus de 90% depuis maintenant des années. Un électorat aujourd’hui très convoité par la droite qui cherche notamment à réajuster son discours et sa politique sur la question de l’islam.
 
Ramené à la Guyane, l’on pourrait se demander si certaines communautés ne seraient pas chouchouté, cajolés, au petit soin de certaines formations politiques à l’occasion de campagnes électorales telles que les municipales. Pourquoi alors déployer tant d’effort pour dresser des listes, dites, aux couleurs de la Guyane. Faire en sorte que quasiment toutes les communautés soient représentées, surtout celles les plus représentatives en nombre.
 
L’on fera ainsi attention que sur sa liste figure un représentant des communautés brésiliennes, haïtienne, amérindienne, asiatiques, ratissez large en sorte pour ne pas manquer le rendez-vous de l’isoloir ou certains électeurs indécis pourraient être tenté de faire jouer la fibre identitaire.
Une vague sur laquelle certains candidats surfent allègrement, d’où la candidature amérindienne à Maripasoula,  une candidature Hmong à Mana, bushinengué à Saint-Laurent du Maroni, chacun espérant faire le plein de voix dans sa communauté et plus si affinité. Cette même velléité qui expliquerait aussi l’absence de candidature autre qu’amérindienne à Awala-Yalilmapo ou encore bushinengué sur le fleuve Maroni.
 
Un ensemble d’éléments qui nous permettent d’affirmer que ce vote communautaire existe bel et bien en Guyane. Mais son poids réel sur les résultats final d’une élection reste à prouver. Tabler que sur cela serait donc un pari plus que risqué pour les candidats qui, quoi qu’il en soit, doivent avant tout penser Guyane ; une Guyane multiple mais à la fois unie dans cette diversité culturelle et ethnique qui fait sa grande richesse.
 
Charly Torres, A MO KI DI
 
 
 
 
présenté par
publicité
vos programmes tv
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play