L'évolution statutaire une nécessité pour les collectivités de Guyane, de Corse, de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy, de Martinique et de la Région Guadeloupe

politique
Rodolphe Alexandre
Les présidents des collectivités de Guyane, de Corse, de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy, de Martinique et de la Région de Guadeloupe participaient à une webconférence pour échanger sur la stratégie commune à adopter pour une évolution statutaire. 
Webconférence CTG
Quelle stratégie commune pour les collectivités d’outre-mer quant à leur évolution statutaire ? Les présidents des collectivités de Guyane, de Corse, de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy, de Martinique et de la Région de Guadeloupe participé à une webconférence sur ce thème. Une initiative d’Alfred Marie-Jeanne président de la collectivité territoriale de la Martinique. 
L’objectif : mener une réflexion commune sur les contraintes du cadre actuel trop limité et sur les pistes d’évolution statutaire et institutionnelle. Une révision profonde des articles 73 et 74 de la Constitution est au cœur des débats.
Rodolphe Alexandre président de la CTG
©©Ludovic Marin / AFP

"Le but c'est de ne pas unifier, le but c'est au contraire d'aller vers le pluriel et d'adapter par rapport à chaque territoire sa spécificité et d'aller ainsi vers le sui généris (statut à la carte)"

Rodolphe Alexandre président de la CTG 

Webconférence CTG
Ils ont participé à trois tables rondes portant sur le pouvoir normatif, la question de la différenciation et les enjeux et limites du transfert de compétences. 
Le reportage de Isabel Lerouge :

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live