publicité

La présidente de de la FedomG, Carol Ostoréro interpelle le gouvernement

  • Véronique Bedz
  • Publié le
"Hé ho la Guyane". C’est par cette expression, que Carol Ostoréro interpelle le gouvernement. La présidente de la FedomG a signé un communiqué, en réaction aux propos de Manuel Valls en Nouvelle Calédonie. Le premier ministre a promis 200 millions d’euros pour soutenir la filière Nickel, 1er employeur de l’île et victime de la crise des matières premières mondiales.
Carole Ostoréro applaudit, mais demande la même chose pour la Guyane. Elle remet sur le tapis le projet de Société publique minière, les 3000 emplois directs qui pourraient être créés par la filière minière en Guyane et la réforme du code minier. 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play