Covid-19 : la multiplication des contaminations à Awala-Yalimapo inquiète la municipalité et les autorités sanitaires

coronavirus ouest guyanais
Réunion de concertation à la maire d'Awala-Yalimapo
Réunion de concertation à la maire d'Awala-Yalimapo ©Guyane la 1ère

La situation sanitaire se dégrade à Awala-Yalimapo. Sur les 4 derniers jours, plus d’une vingtaine de cas positifs de Covid-19 ont été déclarés dans la commune. La municipalité s’est réunie lundi avec les chefs coutumiers, la gendarmerie de Mana et l’ARS afin trouver des solutions.

21 cas déclarés à Awala-Yalimapo ! Jusqu’alors relativement épargné, cette commune connaît une forte augmentation du nombre de personnes ayant contracté le virus. Pour l’agence régionale de santé, la situation est particulièrement préoccupante comme l'explique Benoit Van Gastel, délégué territorial de l’Agence régionale de santé sur l’ouest guyanais.

Nous sommes en pleine 3e vague du covid sur l'ouest guyanais. Tous les indicateurs sont au rouge. C'est lié à la circulation du virus au sein de la population mais qui peut se faire avec des personnes asymptomatiques qui ne sont pas conscientes d'être atteintes du virus et le diffusent, ou par des personnes qui ne respectent pas l'isolement prescrit lors de la communication du constat positif.

 

Inquiétude des autorités coutumières

Une augmentation qui inquiète les chefs coutumiers des villages d’Awala et de Yalimapo. Ils demandent à la population de respecter les gestes barrières. Michel Thérèse, chef coutumier d’Awala lance un message :

« Je demande à tous, à tous ceux qui sont inconscients notamment vous les jeunes de Awala-Yalimapo d'être responsables, soyons tous responsable face à l'épidémie  »


7 cas par jour depuis 5 jours, ont poussé la municipalité à prendre des mesures pour stopper la progression du virus sur l’ensemble de la commune explique Anthony Munroe, 2e adjoint au Maire d’Awala Yalimapo :

Il faut réduire la plage horaire du commerce d'Awala pour éviter la fréquentation. Renforcer la communication sur les gestes barrière, former plusieurs médiateurs...


Plusieurs opérations de vaccination et des campagnes dépistages seront menées dans la commune à partir de ce mercredi.