Affaire Chen Ten You : les meurtriers du commerçant qui avaient fait appel condamnés à 25 et 18 ans de prison

justice guyane
Procès en appel des meurtriers de Maurice Chen Ten You
©Guyane la 1ère
Jugés en appel, 2 des 4 meurtriers de Maurice Chen Ten You  ont vu leurs peines confirmées voire alourdies hier par les jurés de la Cour d’assises en appel. Fabrice Bourdon est condamné de nouveau à 25 ans et Shamaul Wrey à 18 ans d'emprisonnement au lieu de 15 ans en première instance.
Jugés en appel, 2 des 4 meurtriers de Maurice Chen Ten You ont vu leurs peines confirmées voire alourdies ce 1er octobre par les jurés de la cour d’assise en appel. Fabrice Bourdon, présenté comme l’instigateur est de nouveau condamné à 25 ans de réclusion criminelle et ce malgré les réquisitions du procureur de la république qui préconisait une peine de 30 ans à son encontre. Wrey Shamaul, condamné à une peine de 15 ans en premiere instance voit sa peine alourdie. Les jurés ont suivi les réquisitions du procureur qui demandait de le condamner à 18 ans de prison pour vol avec violence ayant entrainé la mort.


Des condamnations qui satisfont la famille Chen Ten You

La famille Chen Ten You
©Guyane la 1ère
Dignement la famille de Maurice Chen Ten You vient de traverser une nouvelle épreuve. Le procès en appel de 2 des 4 meurtriers de ce commerçant et ancien conseiller régional. Présenté comme l’instigateur Fabrice Bourdon est une nouvelle fois condamné à 25 ans de réclusion criminelle. Son complice Wray Shamaul voit sa peine alourdie de 15 à 18 ans de prison.
Me Rose-Lyne Robeiri – avocat de la partie civile :
 

Ce soir la famille Chen Ten You estime que justice a été rendue, que la mémoire de Maurice a été respectée, que leur détresse a été entendue mais plus que tout que la peine qui a été rendue par la cour d'assise de la Guyane est une peine juste.


Le 16 juillet 2016, peu après 20 heures, 3 hommes armés pénètrent dans le domicile familial. Maurice Chen Ten You et sa femme aperçoivent les voleurs dans leur jardin, déclenchent l’alarme et tentent de se barricader. Mais tout se passe très vite, et 2 coups de feu éclatent. Le quinquagénaire  est touché au thorax et succombe durant son transfert aux urgences. L’enquête montrera qu’un 4e homme attendait dehors. Ce drame avait  particulièrement ému la population guyanaise et provoqué un rassemblement d’un millier de manifestants dans les rues et devant la préfecture de Cayenne.  En premier instance les 4 malfaiteurs ont été condamnés à des peines allant de 12 à 25 ans de prison. Cette semaine seulement 2 des 4 protagonistes ont été rejugés à leur demande.
Selon son avocat, Fabrice Bourdon n’accepterait toujours pas sa condamnation et souhaiterait se pourvoir en cassation.



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live