Un appel d'air pour les petites entreprises de Guyane avec le doublement du fonds de solidarité

économie guyane
CCIG La maison des entreprises
©Christian Chauleau
Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, avait annoncé une aide pour les petites entreprises de Mayotte et de Guyane.  Le plafond du fonds de solidarité passe de 1500 à 3000 euros. Une aide précieuse pour les entreprises qui n’ont notamment toujours pas pu reprendre leur activité.
Les petites entreprises guyanaises vont pouvoir souffler un peu plus. Miguel Livon, restaurateur bénéficiait déjà d'une aide de 1500€ destinée à compenser les pertes causées par l'épidémie de covid19, le doublement de la somme est une satisfaction :

Savoir que ce plafond va être augmenté est un soulagement. Tout s’accumule, toutes les charges et loyers ne sont pas stoppés mais meilleur des cas reportés.


Les entreprises, de moins de 10 salariés seulement, qui souhaitent bénéficier de cette aide de 3000 euros peuvent remplir le formulaire à partir de ce 18 août et plus de 14000 PME sont concernées en Guyane.
 

Il n’y aura aucune difficulté supplémentaire. Il faut faire comme pour avril mai juin, simplement le plafond est rehaussé. Le formulaire sera le même, il y aura une spécificité seulement pour les discothèques plus tard.

Charle-André Clarke -conseiller aux entreprises CCIG



Attention, les conditions pour bénéficier de l’aide sont précises. Figurent notamment la perte de plus de 50% du chiffre d'affaires, un bénéfice imposable inférieur à 60 000 euros ou avoir dû fermer l'accueil au public. De quoi souffler mais pas assez pour compenser les pertes  souligne Joseph Wakim – commerçant :

Cela ne ramènera pas le chiffre ni 5 mois de perte non plus. Je considère 2020 comme échoué pour moi en tant que commerçant.


Le nouveau plafond à destination des entreprises sera effectif jusqu’au 31 octobre, date de la fin de l’état d’urgence sanitaire.