L’avion militaire A400M MEROPE déployé dans le cadre du dispositif Evasan rentre en métropole

coronavirus
Coronavirus : déploiement en Guyane d’un avion militaire pour doubler la capacité d’évasan
L'A400M c'est posé à Félix Eboué en provenance de Villacoublay ©S. LaporteCoronavirus : déploiement en Guyane d’un avion militaire pour doubler la capacité d’évasan
Pour les autorités "la situation épidémique en voie d’amélioration sur le territoire ainsi que l’arrivée de renforts ont permis une augmentation de la capacité en lits de réanimation". Plus besoin, donc, d'évacuer les malades sur les Antilles pour soulager la réanimation de Cayenne.
 
Pour la préfecture et l’ARS, la situation s’améliore et les renforts venus de métropole ont permis d’augmenter le nombre de lits de réanimation en Guyane. Plus besoin d’évacuer les malades vers les CHU des Antilles. Si besoin les autorités considèrent donc, que le CASA des Forces Armées en Guyane (FAG) basé à Matoury est suffisant.
 
Le 26 juin dernier, cet avion militaire, équipé du kit MEROPE, module de réanimation pour les opérations, avait rejoint la Guyane pour permettre les évacuations sanitaires de patients COVID+, vers les services de réanimation des CHU des Antilles.
Cet appareil, armé pour le transport de patients gravement atteints, a mobilisé une trentaine de personnes : équipage, mécaniciens, spécialistes de la bio-désinfection, personnel de santé du Service de santé des Armées (SSA) : médecins réanimateurs, médecins urgentistes, infirmier de réanimation, infirmier convoyeur de l’air.

À ce jour, 39 lits de réanimation COVID+ sont armés, 22 sont occupés et 17 sont disponibles.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live