Carine SinaÏ Bossou, présidente de la Chambre de Commerce et d'Industrie et suppléante du député Serville n'ira pas à l'Assemblée Nationale

assemblée nationale guyane
Carine Sinaï Bossou
Carine Sinaï Bossou présidente de la CCIG et suppléante du député Gabriel Serville ©Guyane la 1ère
Son choix est fait Carine Sinaï Bossou, suppléante de Gabriel Serville et présidente de la Chambre de Commerce et d’Industrie ne souhaite pas prendre la suite du mandat du député de la 1ère circonscription. Une décision mûrement réfléchie.

Gabriel Serville a été élu ce 2 juillet à la tête de Collectivité Territoriale de Guyane. Il doit démissionner dans le mois, de sa fonction de parlementaire, et laisser place à sa suppléante Carine Sinaï Bossou.

Une suppléante qui choisit de rester présidente de la CCIG

Après quelques jours de réflexion, Carine Sinaï Bossou, la présidente de la Chambre de Commerce a officiellement donné sa position. Elle n'assurera pas la fin du mandat de député de la 1ère circonscription. Ce n'est pas envisageable à moins de quatre mois des élections de la CCIG pour lesquelles, elle se prépare depuis des mois :

J'ai fait le choix de mon pays, de continuer à travailler au sein de la CCI avec mon équipe. Nous allons partir en campagne pour les élections qui ont lieu au mois d'octobre. Pour le moment une liste unifiée avec les autres syndicats patronaux de la Guyane et autres groupements. On part au combat pour travailler pour les dossiers de la CCI...


et d'ajouter :

Je ne suis pas quelqu'un de politique. Je pense concrètement pouvoir sortir plus facilement les dossiers pour le monde économique, pour la Guyane en restant ici plutôt qu'à 8000 km avec un mandat aussi court. En 8 mois, j'aurai très peu de temps pour faire beaucoup de choses, cela va être compliqué... Je n'ai pas l'intention d'aller à la députation. Je travaille pour l'intérêt de la Guyane et là mon objectif c'est de faire sortir les dossiers économiques, les dossiers de la CCI ...


Un poste de député qui devrait rester vacant

Cette décision de Carine Sinaï Bossou ne prendra pas effet immédiatement car les recours dans le cadre de l’élection territoriale sont possibles jusqu’au jeudi 8 juillet. Ce n’est qu’une fois tous les recours épuisés que la fin du mandat de député de Gabriel Serville interviendra.
Cela peut prendre plusieurs mois et ensuite vient la prise de fonction de Carine Sinaï Bossou qui devra alors démissionner aussi, laissant ainsi le poste de député en vacance.
Il n'y pas d'autre solution car, à moins d’un an des élections législatives prévues en juin 2022, une élection partielle n’est pas permise par la loi dans un tel délai.