Congrès des maires de Guyane : des solutions pour augmenter les places en crèche ou chez les assistantes maternelles

politique guyane
Congrès des maires du 10 au 11 mai 2021
Les maires réunis pour un atelier sur la petite enfance ©Guyane la 1ère

Congrès des maires de Guyane se tient sur deux jours. Il prévoit des débats sur les problématiques qui se posent aux communes. Il s'agit d'apporter des réponses concrètes à plusieurs thématiques comme celles de la petite enfance avec l’ouverture de nouvelles crèches pour faire face aux besoins.

La Guyane, c’est près de 9000 naissances par an d’où un gros besoin de places en crèches, ou chez les assistantes maternelles. Selon la CAF, moins de la moitié de ces besoins sont couverts. Un problème évoqué ce lundi matin lors d’un atelier au congrès des maires. Chaque commune tente de relever ce défi comme l'explique Stéphanie Lamori-Cochi, conseillère municipale déléguée à la Petite enfance à Saint-Laurent-du-Maroni :

Nous avons 3000 naissances par an, les besoins sont énormes nous avons déjà deux crèches montées et une en cours de montage. Nous prévoyons un lieu de formation pour pouvoir former plus d'assistantes maternelles... et celles qui font le travail de façon informelle puissent avoir le diplôme pour pouvoir exercer correctement.


Sur Rémire-Montjoly, il y a aussi un manque rappelle Line Montoute, 10e adjointe déléguée à la Petite enfance et aux affires sanitaires et sociales :

Actuellement il manque plus de 200 places de crèches pour satisfaire la population. Notre stratégie et d'aider les porteurs de projets et de les accompagner pour trouver du foncier et des fonds.

 

Un soutien de plusieurs millions de la CAF sur les futurs projets 

La Caisse d’Allocations Familiales finance 80 % de la construction ou l’aménagement des locaux d’une crèche, et au moins un tiers du fonctionnement. Il y a aussi un plan national qui doit profiter à la Guyane annonce le directeur de la CAF, Philippe Féry :

Ce plan rebond est de 200M€ et nous souhaitons vivement que le monde associatif et les collectivités locales profitent de ce plan qui est une véritable opportunité financière. Nous pourrions facilement mobiliser plusieurs millions d'euros pour la Guyane.


Le directeur de la CAF Guyane annonce également un projet de soutien aux futures assistantes maternelles :

L'idée avec l'accompagnement de la CTG c'est de proposer à des jeunes filles qui souhaiterait être assistantes maternelles, le reste à charge pour suivre cette formation et financer s'il y a lieu la rénovation d'un habitat qui leur permettrait d'accueillir de jeunes enfants.


La CAF Guyane compte boucler ce projet d’ici la fin de l’année. Dans la cadre du plan crèche lancé en 2018, 2500 places de crèche ont été financées par la CAF ou sont en cours de financement.

Politique : les maires tiennent congès pendant 2 jours.