guyane
info locale

Coronavirus: 5 cas confirmés, vigilance renforcée sur toute la Guyane

hôpital guyane
ARS Call room
Depuis la déclaration des 5 cas avérés de Coronavirus, les autorités mettent tout en oeuvre pour tenter de faire barrage à la circulation du Covid-19. Pas de nouveau cas depuis mercredi mais la cellule de veille est active. Les tests effectués vendredi se sont révélés négatifs.
Dans la gestion de la crise liée à l’apparition du Coronavirus en Guyane, une bonne nouvelle est tombée ce vendredi, les analyses effectuées à l’Institut Pasteur n’ont révélé aucun nouveau cas positif. Les tests sont tous négatifs et il n’y a pour l’heure que 5 cas confirmés de Covid-19 sur le territoire.

Clara de Bort la directrice de l’Agence régionale de santé a souligné « les efforts des différentes équipes dans le cadre de la prévention et la mise en isolement des personnes qui pourraient être développées le virus. En tous les cas, les résultats reçus ce vendredi sont quand même une bonne nouvelle pour nous. D’autres tests devraient être effectués ces prochaines heures sur d’autres personnes ».
 

Coronavirus institut pasteur
©C. Seraphins-George

Plus de 150 contacts établis

Depuis le début de la semaine, la cellule de crise est activée. Les autorités sanitaires multiplient les contacts après avoir reconstitué au plus près l’agenda des 5 personnes ayant importé le virus sur le territoire. Ces cinq personnes qui sont suivies  (3 enseignants, 1 médecin et 1 pasteur) revenaient d’un rassemblement religieux à Mulhouse et n’ont pas pris les mêmes vols pour rentrer en Guyane. L’ARS et sa cellule contact en lien avec les compagnies aériennes ont joint des passagers des vols concernés pour les mesures d’usage.

S’agissant des enseignants qui ont eu contact avec leurs élèves, des consignes sont passées avec des recommandations d’usage. La cellule installée à l’ARS multiplie les contacts téléphoniques avec les personnes ayant été au plus près des porteurs du virus

« Les personnes qui répondent au téléphone sont plutôt rassurées qu’on les appelle. Notre mission est d’établir un bilan avec eux et d’indiquer les mesures d’isolement jusqu’au 15 mars pour ceux que nous avons eu. Des fois nous devons donner des idées pour par exemple permettre d’isoler une personne même et surtout rappeler qu’il ne faut pas sortir. Les gens sont compréhensifs et semblent accepter les mesures en pensant collectif » selon Shirley Coupra, la responsable du service prévention à l’ARS
En 24 heures, plus de 150 personnes ont été jointes directement par les personnels de l’ARS. La mobilisation ne devrait pas faiblir ce week-end. Les équipes de l’ARS vont tenter d’établir le contact avec des parents d’élèves qui n’ont pas pour l’heure répondu aux appels.
 
COVID 19 : cellule de crise à l'ARS.