guyane
info locale

Coronavirus : ce qu'il faut savoir en 7 points...

santé guyane
Coronavirus
Les coronavirus forment une famille comptant un grand nombre de virus ©DR
Depuis le 7 janvier, le coronavirus est apparu en Chine. L'épidémie sévit en France, en Italie, etc…Plus de 2600 morts en Chine sont comptabilisés. La maladie semble se propager à grande vitesse. La Guyane est pour l’instant épargnée ainsi que les pays limitrophes. 
Depuis le 7 janvier, le coronavirus COVID-19 est apparu en Chine. L’épidémie sévit en France, en Italie, etc…La maladie semble se propager à grande vitesse. Le 23 janvier 2020, l'OMS (Organisation mondiale de la santé) a déclaré le risque avéré de l'épidémie. La Guyane est pour l’instant épargnée ainsi que les pays limitrophes. Nombreux sont ceux qui se posent des questions sur la maladie. Ce qu’il faut savoir en sept points.
 
  • Qu’est ce qu’un coronavirus ?

Les coronavirus appartiennent à une famille de virus. Chez l’homme, ces maladies peuvent aller d’un simple rhume à une infection pulmonaire sévère. Deux coronavirus ont provoqué des épidémies graves : le SRAS apparu entre novembre 2002 et juillet 2003 et le Mers-CoV identifié au Moyen–Orient. Début janvier 2020, la découverte d’un nouveau coronavirus (COVID-19) en lien avec des cas groupés de pneumopathies a été annoncée par les autorités sanitaires chinoises et l’OMS.
 
  • Quels sont les symptômes ?

Les symptômes décrits évoquent principalement une infection respiratoire fébrile. Certains cas présentent également des difficultés respiratoires et des anomalies pulmonaires. Les symptômes sont proches d’un syndrome grippal : douleurs musculaires et fatigue, maux de gorge, fièvre et toux.
Dans les cas plus sévères, le patient peut être victime d’un syndrome de détresse respiratoire aigu, d’une insuffisance rénale aiguë, voire d’une défaillance multi-viscérale pouvant entraîner un décès. Certaines personnes sont plus à risque que d’autres : c’est le cas des personnes âgées et de celles souffrant déjà d’une maladie (hypertension, maladies cardiovasculaires, diabètes, maladies hépatiques, troubles respiratoires).
 
  • Les modes de transmission ?

La contamination interhumaine est avérée. L’infection se transmet par des contacts étroits avec un malade, via l’inhalation des postillons émis lors d’éternuements ou de toux, ou après un contact avec des zones contaminées. La période d’incubation se situe autour de 5 ou 6 jours, mais aussi entre 1 et 14 jours.
 
  • Les traitements

Il n’existe pas de traitements spécifiques. La prise en charge repose uniquement sur le traitement des symptômes.
 
  • En Guyane, il y a-t-il des cas ?

Aucun cas signalé en Guyane et dans les régions limitrophes. Le dispositif de veille a été enclenché le 25 janvier. Une famille dont le père revenait de Chine a été mise en "quarantaine" le 13 février dernier. 
 
  • Quelle stratégie adoptée par l’ARS Guyane pour faire face à l’épidémie ?

Sur le site de l’ARS, il est possible de s’informer sur l’évolution de l’épidémie. Par ailleurs, les autorités de santé étaient en direct sur FB le 17 février dernier pour répondre aux questions. En clair, les hôpitaux sont prêts à accueillir les cas éventuels. La stratégie est d’anticiper. Prévenir pour mieux guérir.
Les agences régionales de Santé (ARS) ont, à la demande du ministère des Solidarités et de la Santé, activé le plan ORSAN le 13 février. Il vise à organiser la mobilisation du système de santé pour se préparer à une éventuelle circulation active du coronavirus sur le territoire français.
L'Institut Pasteur de Guyane, est désormais en mesure de détecter le virus s’il se présente. Le laboratoire de Guyane est le centre national de référence pour les virus respiratoires.
 
  • Le nombre de cas en France ? 

Depuis le 24 janvier 2020, 12 cas d’infection au coronavirus ont été détectés en France. Au 24 février : 11 patients sont guéris. 1 patient âgé de 80 ans est décédé le 14 février.
 Pour toute personne ayant séjourné en Chine ou dans une zone où circule activement le virus dans les 14 jours précédents : 
  • Surveillez votre température 2 fois par jour
  • Portez un masque chirurgical en présence de votre entourage et en dehors du domicile
  • Réduisez les activités non indispensables (cinéma, restaurant, soirées…) et la fréquentation de lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, établissements d’hébergement pour personnes âgées…)
  • Lavez-vous les mains régulièrement
  • En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer :
  • Contactez rapidement le SAMU centre 15 en signalant votre voyage
  • Ne vous rendez pas directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital