Coronavirus : un confinement qui appelle à la responsabilité de tous les Guyanais

coronavirus
Les habitants de Balata appelé à se confiner
Les habitants de Balata appelé à se confiner ©Jocelyne Helgoualch
L’arrêté préfectoral renforçant les mesures de confinement est tombé. Le territoire Guyanais est de nouveau en partie confiné et le couvre-feu a été fixé à 17 h dans toutes les communes où le coronavirus circule activement.
Un confinement responsable est-il possible en Guyane ?
Matoury est une des communes de l'agglomération de Cayenne et fait partie des villes touchées par la Covid-19 en Guyane.
Suite à l' arrêté préfectoral paru le 25 juin, de nombreuses restrictions de circulation sont prises et certains quartiers sont confinés. "Un confinement responsable" précise l'arrêté préfectoral.
 
Balata confinée et testée
Balata confinée et testée ©Jocelyne Helgoualch

Le quartier de Balata est désormais sous surveillance et en partie barricadé comme de nombreux quartiers de l’agglomération de Cayenne où le coronavirus circule activement.

Des barrières posées le long des routes et sur lesquelles l’arrêté préfectoral est affiché rappellent aux riverains et aux visiteurs que Balata est sous confinement.

Serge Smock, le maire de Matoury 

"On est dans un quartier populaire, il y a des voies et des chemins un peu partout…. et la difficulté bien entendue sera d’essayer de faire au mieux... Il s’agit de faire un confinement responsable. La solution n’est pas ni l’état, ni la commune,… C’est vraiment la capacité à chacun de se prendre en charge et d’être responsable face à ce fléau.

 

Impossible matériellement de confiner et de fermer un quartier comme Balata :

Dépistages Covid à Balata
Dépistages Covid à Balata ©Jocelyne Helgoualch

 

 

Avec plus de 6000 habitants à Balata, dont beaucoup vivent dans la pauvreté, le confinement va être difficile pour de nombreuses familles vivant de petits jobs.

Agatha Kolije est médiatrice en milieu scolaire et conseillère citoyenne.
Elle craint que ces mesures de confinement responsable soient difficiles à tenir pour bon nombre de familles :
 

Pour moi ce n’est pas envisageable, il y a beaucoup de familles qui sont fragilisées parce qu’elles sont dans la précarité et ces familles-là doivent sortir (du quartier) pour mourir leur famille. Ce sont des familles en situation irrégulière, donc c’est un peu compliqué pour ces familles-là.


Au cœur de balata, les équipes de soignants poursuivent les tests de dépistage à la covid-19.
Un jeune homme de 23 ans est venu se faire tester en raison de ses symptômes. Selon lui, le respect du couvre-feu dès 17h, c’est un leurre :
 

« Je ne pense pas non…. connaissant la population guyanaise, je ne pense pas (que le confinement sera respecté) !.... »


 .
Dépistage à Balata
Dépistage à Balata ©Jocelyne Helgoualch
Pour aider la population à respecter le confinement, l’Association des Jeunes de Balata Abriba (AJBA) organise des maraudes dans le quartier : distribution de masques offerts par le consulat det de denrées alimentaires
Marie Egypcienne Jean-Baptiste, 92 ans fait partie des bénéficiaires.
Teed Gaspard espère que ces aides alimentaires et la présence des bénévoles permettront  aux habitants de gérer la crise.
Teed Gaspard, le président de l’AJBA déclare
 

« Il y a une part de ces personnes qui dépendent de l’économie informelle, c’est une réalité, c’est un quartier qui est un quartier paupérisé et justement on se dit qu’un confinement strict, ce n’est pas vraiment possible dans les quartiers populaires de la Guyane en général et à Balata en particulier. Il faut une certaine souplesse pour que les gens puissent travailler. Ce que nous voulons mettre en avant ce sont ces actions de sensibilisation, de gestes barrière et d’aide aux populations difficiles… On pense que c’est vraiment là qu’on va gagner la bataille de la sensibilisation, parce que comme on l’a dit, on doit apprendre à vivre avec le virus. Confiné...? On ne peut pas se confiner indéfiniment. »

 
les personnes âgées bénéficient des aides alimentaires
les personnes âgées bénéficient des aides alimentaires ©Jocelyne Helgoualch

De nombreux quartiers en Guyane sont comme Balata en « confinement responsable » jusqu’à nouvel ordre en raison du grand nombre de cas de coronavirus circulant dans ces secteurs.

Liste des quartiers confinés au 26 juin 2020 :

- CAYENNE : quartiers du Mont Baduel, Thémire, Quintius, Mango
- KOUROU : cité Eldo, place Alfred Nobel, av des deux lacs, rue Krab, rue des frères Amet, rue du docteur Floch
- MACOURIA : quartiers de Sablances et Soula, les villages de Kamuyeneh, Norino et Yapara.
- MATOURY : quartiers de Cogneau-Lamirande et Balata.
- MONTSINERY : quartier du champ Virgile.
- REMIRE-MONTJOLY : cité Arc-en-ciel et quartier Bambou
- SAINT-LAURENT-DU-MARONI : quartier de la Charbonnière.