guyane
info locale

Coronavirus : la fermeture annoncée des établissements scolaires par Emmanuel Macron suscite de vives réactions au sein de la communauté éducative

santé guyane
Rentrée scolaire
©DR
La fermeture des crèches, établissements scolaires et universités sera effective ce lundi. Trois semaines au minimum, jusqu’au 29 mars selon le Préfet…Une décision qui suscite de vives inquiétudes auprès des parents d'élèves. Les enseignants eux, restent dans l'attente du dispositif. 
Le ministre de l’Education nationale l’a promis : la « continuité pédagogique » sera assurée, malgré la fermeture des établissements scolaires. En Guyane, les syndicats d’enseignants expliquent que les services du rectorat préparent actuellement ce dispositif.
Alexandre Dechavanne, co-secrétaire départemental de la FSU Guyane confirment :

« Il y a un travail de fait avec les établissements pour organiser la continuité pédagoqique soit par voie papier ou numérique »...
 


Inégalités d'accès

La difficulté est de surmonter les inégalités d’accès à internet sur notre territoire. Par ailleurs, le rectorat a donné ses premières directives au personnel de l’académie.
Nathalie Alfred-Renard, secrétaire générale du SE Unsa Guyane précise : 

« Pour les collègues qui sont sur les sites isolés, ils auront la possibilité de rentrer. Des équipes seront réquisitionnées pour les enfants du personnel soignant afin qu'ils puissent continuer à travailler »
 


Des parents d'élèves pas rassurés

Les fédérations de parents d’élèves reconnaissent la nécessité de cette fermeture des établissements scolaires, tout en exprimant de vives inquiétudes.
Aïssatou Chambaud, présidente de la Fédération autonome des parents d’élèves et étudiants de Guyane (Fapeeg) dubitative : 

« Est-ce que l'académie sera en mesure d'assurer la pédagogie pour l'ensemble de la Guyane ? L'inquiétude également pour les étudiants, pour les examens et les élèves qui doivent s'inscrire via les portails et les plateformes »
 


Pour l’instant, dans le premier degré, chaque établissement évalue avec la mairie concernée la possibilité de mettre en place un dispositif de permanence.
Le reportage de Sébastien Laporte et Frédéric Larzabal :
Cayenne : une fermeture qui pourrait poser problème.