Coronavirus : fermeture des établissements scolaires, de l'université et des crèches, en Guyane les premiers dispositifs.

santé guyane
Rectorat de la Guyane
Le rectorat de la Guyane ©Christian Hauvette
Depuis l’annonce des fermetures des crèches, écoles, lycées et universités par le président Emmanuel Macron, il y a plus de questions que de réponses. Une certitude, l’épidémie est à nos portes et sa vitesse de propagation est inexorable. En Guyane, aussi, chacun s’organise.
Plus de questions que de réponses, quant à la crise du Coronavirus… Difficile de ne pas céder à l’anxiété, pour l’heure, la Guyane avec ces six cas importés reste encore assez loin de l’épidémie, mais les mesures annoncées ce jeudi 12 mars par Emmanuel Macron lors de son intervention télévisée, concernent également notre région. La fermeture des écoles a bien été confirmée dans un tweet et sur le site de la préfecture de Guyane.
En clair, les établissements seront fermés du 16 au 29 mars. Les crèches, les établissements scolaires, l'université sont concernés. Autre information, le maintien des Municipales et les rassemblements réduits au chiffre de 100 personnes.


Continuité pédagogique 

Sur le site de l’académie de Guyane, pas d’information complémentaire. Si ce n’est la confirmation de « la continuité pédagogique afin de maintenir un contact régulier avec les professeurs ». Il faut aller sur le site du ministère de l’Education nationale pour en savoir plus. Les académies peuvent s’appuyer sur la plateforme dédiée du CNED, Ma classe à la maison. Elle propose des parcours pédagogiques permettant de couvrir une période de quatre semaines. Des mesures difficilement adaptables en Guyane. Quid de la fracture numérique qui touche de nombreuses zones ? De plus, de nombreux foyers ne sont pas équipés.  


La CGSS met en place un dispositif unique 

CGSS Guyane
©Guyane1ere
Des décisions dont les conséquences sont importantes pour les parents. Un dispositif unique a été mis en place par la Caisse générale de la sécurité sociale. Il concerne la prise en charge des arrêts de travail des personnes dont les enfants sont maintenus à domicile.
Un arrêt de travail indemnisé pour les parents d’enfants de moins de 16 ans accueillis ou scolarisés dans les établissements fermés. Il s’adresse à un seul des deux parents. Cette possibilité s’applique également aux parents résidant dans un foyer de circulation du coronavirus dont l’enfant est accueilli ou scolarisé en dehors d’une des communes de ce foyer. Un service en ligne dédié a été créé par l’assurance maladie, à destination des employeurs de tous les régimes de sécurité sociale (régime général, régime agricole, régimes spéciaux et travailleurs indépendants). A ce jour, ce dispositif est déjà actif à Saint-Laurent du Maroni où résident les six cas avérés.

Autre dispositif, l’arrêt pour isolement/maladie. Cette mesure s’adresse aux habitants des zones à risque dites contacts ou malades qui doivent respecter une période d’isolement. Chaque cas est individuellement validé par l’ARS de Guyane et pris en charge par l’assurance maladie. 

Pour l'heure, la fermeture des crèches, des établissements scolaires, et universités est prévue jusqu'au 29 mars. L'incertitude demeure sur de nombreux points. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live