Coronavirus : La Guyane "dans le dur"

coronavirus guyane
Rémire-Montjoly quartier Arc en ciel
©Gaël HO A SIM
Depuis début mars, 1043 cas de Covid-19 ont été détectés en Guyane. Si 489 patients sont guéris, 554 sont toujours malades dont 47 à l'hopital. La circulation du virus s’intensifie donc sur tout le territoire.
362 nouveaux cas en sept jours. Désormais, la majorité des communes de Guyane sont touchées sauf Apatou, Awala-Yalimapo, Iracoubo, Sinnamary, Saint-Elie, Saül, Roura, Régina et Ouanary.
Neuf clusters ont été recensés cette semaine. Les plus grands nombres de cas ont été détectés à Mana (où un cluster a bénéficié d’un dépistage actif), Kourou, Cayenne, Matoury et Rémire-Montjoly (où la circulation progresse très vite). Sur le Maroni, des cas sporadiques ont été dénombrés dans toutes les communes au cours des sept derniers jours sauf à Apatou.

 
Coronavirus : la Guyane en pleine crise
©Isabel LEROUGE

Un espoir : à Saint-Georges, la progression de l’épidémie semble ralentir avec 252 cas dont seulement 64 cette semaine contre 88 quinze jours plus tôt.
Cet effet est sans doute lié aux importants efforts déployés localement : élargissement du dépistage, renforcement des mesures barrières (port du masque, isolement des malades notamment), confinement de la commune.
Plus loin, sur les berges de l’Oyapock, Camopi déplore aussi 60 cas depuis le 4 mars. Comme à Saint Georges, les contaminations semblent ralentir dans cette commune de l’Est guyanais.

Côté Ouest, depuis début mars 44 cas ont été dépistées dans toutes les communes du Haut et Moyen Maroni (Maripasoula, Papaïchton, Grand-Santi et Apatou). Les investigations n’ont pas encore permis d’identifier les sources de contamination ou de mettre en évidence un lien suggérant une circulation locale du virus.
Au total 13 clusters sont considérés « actifs » en Guyane dont sept à Cayenne, Rémire-Montjoly et Matoury. Le premier cluster détecté à Rémire-Montjoly, cité Arc en Ciel, regroupe désormais plus de 70 cas.
A noter qu’à Cayenne, trois clusters en milieu professionnel sont identifiés, hors établissements de soins ou structures médico-sociales.
Coronavirus : la Guyane en pleine crise

Au total, entre fin février à ce jour, 8504 tests ont été réalisés en Guyane dans les laboratoires, soit une moyenne de 1400 tests par semaine.              
Les données de surveillance confirment donc une intensification de la circulation virale en Guyane.

Source : Point épidémiologique régional, Spécial COVID-19 du 11 juin 2020 de Santé Publique France
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live