Coronavirus : la Guyane manque de réactifs pour ses tests de dépistage

coronavirus
Tests à St Georges
Tests à St Georges ©Isabel Lerouge
Plus de 2000 tests et 7600 écouvillons sont attendus ce jeudi 28 mai en Guyane. L’objectif de l’ARS est d’atteindre d'ici 2 semaines 500 tests par jour sous peine de ne pas pouvoir faire face si les cas continuent à augmenter.

Un laboratoire privé de Kourou a interrompu les tests depuis 2 jours faute de réactifs


La Guyane est soumise aux difficultés d’approvisionnements en réactifs pour réaliser les tests.
L’institut Pasteur et le laboratoire de l’hôpital de Cayenne continuent à remplir cette mission,
avec juste quelques jours de stocks devant eux.

Pour la 1ère fois ce mardi, une centaine de prélèvements se sont envolés vers Paris pour analyse.
 
Tests à St Georges
Tests à St Georges ©Isabel Lerouge
 

Des prélèvements envoyés dans l’hexagone afin de soulager les laboratoires locaux


Avec la multiplication du nombre de cas en Guyane, les autorités augmentent la cadence de dépistage

 

La Guyane est passée d’une centaine de tests PCR par jour en avril à plus de 200 ces jours-ci


Cela créé une tension sur l’approvisionnement en réactifs pour réaliser les tests, explique Thierry CARAGE, médecin biologiste à Kourou.

Depuis deux jours, notre laboratoire de Kourou n’a plus les produits pour remplir cette mission

 

Deux autres laboratoires réalisent des tests : L’institut Pasteur et l’hôpital de Cayenne

 
Institut Pasteur à Cayenne
Institut Pasteur ©Patrick Nègre

Des stocks pour tenir encore dix jours précise l'institut Pasteur


 
ARS Guyane
ARS Guyane ©Pierre Trefoux
Si l’épidémie progresse vraiment, on peut être en difficulté a confié Alexandre de la Volpiliere, le directeur adjoint de l’ARS Guyane.

L’ARS a mobilisé d’autres ressources. Une centaine de prélèvements a quitté l’hôpital de Cayenne pour s’envoler vers l’hexagone ce mardi pour être analysés à l’institut Pasteur de Paris.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live