Coronavirus : le point épidémiologique en Guyane

coronavirus guyane
Coronavirus
Les coronavirus forment une famille comptant un grand nombre de virus ©DR
La Guyane a franchi cette semaine un nouveau cap dans la lutte contre le coronavirus, avec le placement en quarantaine d’un village entier, l’Institut Santé Publique France, qui coordonne la surveillance avec l’Agence Régionale de Santé, a publié le tout premier bulletin épidémiologique. 

 
Le premier enseignement de cette étude, qui constitue une photographie de la situation épidémiologique au 9 avril, c’est que , chez nous, le virus frappe davantage la gente féminine, 49 femmes contre 34 hommes  contaminés.

Autre donnée mise en perspective, et qui tord le cou à un cliché : En Guyane, les personnes âgées ne sont pas les plus  impactés par le covid-19, les plus de 65 ans ne constituent que 6 % des infectés.
C’est en fait la classe d’âge la plus préservée, devant les moins 15 ans, qui représentent 14 % des contaminés, ce sont les 15-44 ans, qui  sont les plus touchés, ils regroupent la  moitié des malades.
De point de vue de la chronologie, l’étude fait émerger un point de bascule, à la fin du mois de mars, les premiers cas autochtones apparaissent.

Cela signifie que la maladie circule dans  le département alors que durant les 4 premières semaines d’épidémie, les cas étaient essentiellement importés ou issus de contamination secondaire.
C’est d’ailleurs ce qui a motivé le passage au stade 2 de l’épidémie.
Notez tout de même que le territoire demeure relativement préservé, à ce jour aucun patient n’est décédé du coronavirus en Guyane, on compte une seule personne admise en réanimation et aucun cas de contaminations chez les pensionnaires des Ehpad.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live