Coronavirus : les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays fermés à compter de ce soir en Guyane aussi !

coronavirus guyane
Annick Girardin
Annick Girardin, ministre des Outre-mer
Les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays fermés vient d'annoncer la ministre des Outre-mer Annick Girardin. Une mesure qui s'applique en Guyane à partir dès ce soir et ce jusqu'au 15 avril. 
Il fallait sans doute s'y attendre. La nouvelle est tombée il y a près d’une heure lors d’une allocution de Annick Girardin ministre des Outre-mer. Elle a réuni ce matin les préfets de l’ensemble de l’outre-mer. En accord avec le Premier ministre les mesures « qu’il a annoncé hier s’appliqueraient toutes à compter de ce soir dans ces territoires. Ainsi, les lieux recevant du public non indispensable à la vie du pays seront fermés jusqu’à nouvel ordre. Tous les services essentiels à la vie de nos concitoyens resteront ouverts mais je vous demande, dans la mesure du possible de limiter vos déplacements au strict nécessaireLes préfets ont la possibilité d’adapter ces mesures aux réalités des territoires » ajoute-elle.
Epidémie de coronavirus : mesures renforcées en Guyane aussi.


Les lieux ouverts au public 

 

En clair, resteront ouverts : 
- Les commerces alimentaires
- Les pharmacies
- Les stations service
- Les banques
- Les services publics essentiels
Ces mesures annoncées concernant la fermeture des lieux recevant du public sont appliquées dès ce soir en Guyane, jusqu’au 15 avril 2020

Coronavirus : le Préfet de Guyane fait le point sur la situation.


Une nécessité

Le ministre des Outre-mer précise cependant dans son intervention «  Le premier Ministre a été clair, ce que nous devons faire en ce moment, c’est tout simplement d’éviter au maximum de se rassembler, de limiter les réunions amicales et familiales, de n’utiliser les transports en commun que pour aller au travail et seulement si la présence physique au travail est indispensable, de ne sortir de chez soi que pour faire ses courses essentielles et de faire un peu d’exercice. »
Une mesure qui ne sera pas sans conséquence sur l’économie et le développement du pays. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live