Coronavirus : les messages de prévention se multiplient pour sensibiliser la population

santé guyane
Se laver les mains
©DR
L'actualité reste marquée par le coronavirus. La contamination a été plus tardive en Amérique du Sud, Amérique Centrale et dans la Caraïbe. Toutefois, la maladie a pris pied sur le continent notamment au Brésil ou en Equateur avec 5 malades comme au Mexique. En Guyane, pas de cas avéré. 
La France compte désormais 257 cas confirmés de contamination au coronavirus selon le directeur général de la Santé, soit 21 de plus que ce mercredi 3 mars. Toujours trois cas avérés à Saint Barthélémy et à Saint Martin. En Amérique du sud, un premier cas de coronavirus a été détecté aujourd’hui en Argentine. Au total 73 pays sont touchés. Cette épidémie entraine des conséquences notamment sur le plan économique au niveau local avec l’annulation de nombreux évènements culturels comme le salon du Livre ou le salon du Tourisme.  


La prévention se renforce 

En Guyane, pas de cas avérés. En revanche, les messages de prévention se multiplient. L’agence régionale de Santé appelle à la vigilance les Guyanaises et les Guyanais qui se seraient rendus à un rassemblement religieux quartier Bourtzwiller à Mulhouse dans l’Est de l’Hexagone. Plusieurs personnes se trouvant sur place entre le 17 et le 24 février dernier ont été contaminées par le COVID 19.


Des recommandations à suivre

Autres recommandations émanant de la collectivité territoriale de Guyane et du rectorat. Institutions qui invitent la communauté éducative et toute la population à adopter les « gestes barrières » pour se protéger du COVID 19 : se laver les mains plusieurs fois par jour, ou encore éternuer dans un mouchoir à usage unique. La CTG a commandé en urgence des produits d’hygiène savons et gels hydroalcoliques à destination des collèges et lycées du territoire.
Enfin, les voyages scolaires à l'étranger et dans les zones considérées comme à risque en France, en Haute-Savoie et dans l'Oise, sont suspendus jusqu'à nouvel ordre, a annoncé le ministère de l'Education nationale qui a mis à jour ses recommandations concernant la venue des enfants dans les écoles touchées. De plus, tous les voyages scolaires à l'étranger (en cours) doivent être interrompus.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live