Coronavirus: l'ouest Guyanais de nouveau touché par le Covid le CHOG rouvre des chambres

coronavirus guyane
Saint Laurent du Maroni
Saint-Laurent-du-Maroni est la grande ville de l'Ouest guyanais ©AFP
Deux personnes testées positives au Covid à Saint-Laurent dont un homme reparti de l'hôpital sans attendre ses résultats et revenu le lendemain au Centre Hospitalier de l'Ouest Guyanais. Il pourrait avoir contaminé des proches. Une enquête est en cours.

 
À Saint-Laurent-du-Maroni, l’une des deux nouvelles personnes déclarées positives au Covid-19 a quitté le Centre Hospitalier de l’Ouest Guyanais hier dans l’après-midi, avant l’arrivée de ses résultats.
Alors que la gendarmerie avait lancé une recherche, l’homme est revenu le lendemain matin de lui-même au CHOG.
 

Mais ce départ précipité pourrait avoir des conséquences sur la circulation du coronavirus dans l’ouest Guyanais.

 
Arrivée d'un malade au CHOG
©Guyane la 1ère
Saint-Laurent du Maroni n’avait plus déclaré aucun malade Covid depuis plusieurs semaines. La fermeture de la frontière avec le Surinam et les nombreuses patrouilles sur le fleuve, avaient, un temps, contenu l’épidémie et épargné la commune de l’Ouest.
Avec ses 2 nouveaux cas et le départ  toute une nuit d’un des patients, le CHOG rouvre des chambres pour ces patients Covid-19.
 

Les chambres Covid avaient été désinstallées au centre hospitalier


Les deux personnes contaminées ont été prises en charge par les soignants du service Médecine, l’espace auparavant dédié Covid ayant été désinstallé. Les malades Covid-19 ne peuvent pas sortir de leurs chambres.

Le personnel soignant de l’hôpital de l’ouest s’interroge sur la pertinence d’’avoir désinstallé l’espace dédié aux patients positifs au coronavirus de façon si rapide alors que le virus circulait encore en Guyane et que la population de Saint-Laurent du Maroni n’’étaient pas testées.
 
Masques Maroni
Masques Maroni ©M.M Ponet

Une enquête épidémiologique a été ouverte pour identifier toutes les personnes qui ont été en contact avec le patient porteur du virus durant son absence.
 
Lit de confinement anti coronavirus au CHOG
Lit de confinement anti coronavirus au CHOG ©Wilfried Redonnet

 

C’est à Saint-Laurent du Maroni que les 1ers cas de coronavirus avaient été détectés en Guyane

.
Cinq cas de Coronavirus avérés le 4 mars. Les personnes revenaient d’un rassemblement religieux de l’Eglise de la Porte chrétienne qui s’est tenu à Mulhouse du 17 au 24 février.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live