Coronavirus : les renforts sur le front

coronavirus
Coronavirus reserve sanitaire
Les 70 volontaires de la réserve sanitaire viennent renforcer les professionnels de santé guyanais, alors que l’épidémie s’accélère sur le territoire. ©Gaël HO A SIM
Soixante-dix professionnels de la réserve sanitaire sont arrivés jeudi 11 juin en Guyane. Médecins, infirmiers, aides-soignants, sage-femmes. Ils vont participer à la lutte contre la Covid-19 ou appuyer les équipes locales sur d’autres tâches.
Dés la descente de l'avion, premier briefing avec Clara de Bort, la directrice de l’Agence Régionale de Santé. Médecins, infirmiers, aides-soignants, sages-femmes : ils sont venus des quatre coins de la France.
Débarqués jeudi 11 juin à l'aéroport Félix-Eboué, ces soixante-dix professionnels de la réserve sanitaire volontaires ont pour mission d'aider leurs collègues guyanais en plein combat contre l’épidémie.
 

Clara de Bort, Directrice générale de Agence Régionale de Santé de la Guyane

« J'ai tenu à faire appel à la réserve sanitaire avant que la limite ne soit atteinte pour envoyer un message trés fort aux soignants. Que nous sommes avec eux, que nous venons les renforcer, qu'il faut tenir. Que oui on va traverser des moments trés difficiles, les soignants le savent. L'évolution de l'épidémie, le fait que les gens ne respectent pas toutes les mesures barrières. »

 
coronavirus : les renforts sur le front
©Gaël HO A SIM
Urgentiste en Corrèze, Laurent Mestre est le référent de la mission. Déjà engagé dans la réserve sanitaire en Haïti, à Saint-Martin, après les attentats de Nice et de Paris, il s’est porté volontaire pour la Guyane.

Laurent Mestre, infirmier référent des équipes mobiles de la réserve sanitaire

«    Nous sommes tous volontaires pour venir en Guyane. Aider les équipes locales, renforcer les équipes locales. En métropole, nous avons déjà eu la première vague de Covid donc on a l’expérience du Covid depuis trois mois. »


Les uns arrivent, les autres repartent. Après plusieurs semaines de mission ces professionnels regagnent l’hexagone. Médecin généraliste en Île de France, Mariam Arvis Saouaré s’est dédiée au dépistage de la Covid-19 à Camopi, à six heures de pirogue du littoral.

Mariam Arvis Souare, médecin généraliste en Ile de France, volontaire de la réserve sanitaire

« On était là pour apprendre beaucoup de chose aux personnes autour ,et en fait, on a appris,nous, énormément en retour. On a soutenu, on a accompagné. On a appris beaucoup et cela a été une très, très belle expérience, très riche. »

 Les renforts arrivés ce jeudi participeront au dépistage à Cayenne, Kourou et Saint-Laurent, parmi des équipes mobiles. Mais ils viendront aussi en soutien des équipes locales dans les hôpitaux publics et les centres de santé dans l’intérieur du territoire, à Camopi, Maripa-Soula, Papaïchton et Trois-Sauts.


 
66 professionnels de la réserve sanitaire sont arrivés en Guyane; Ils apporteront leur soutien dans tous les points névralgiques

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live