Coronavirus : une étude de l'institut Pasteur fait apparaître que 20% des personnes testées sont asymptomatiques en Guyane

coronavirus guyane
Tests PCR à Saint-Laurent
©Eric Léon
L'Agence régionale de santé revient dans sa newsletter sur l'étude Epi-Covid réalisée par l'Institut Pasteur. Près d'un quart de la population guyanaise aurait contracté le virus Covid et 20% des personnes testées sont asymptomatiques.
Il y aura t-il une seconde vague Covid en Guyane et quelle ampleur prendra t-elle si elle survient? C'est encore difficile à dire.
Mais dans sa lettre pro du 4 décembre, l' ARS publie une interview du Dr Claude Flamand. L'épidémiologiste de l'Institut Pasteur explique dans le détail les résultats de la seconde étude populationnelle Epi-Covid.
On notera : qu'un quart de la population a été touchée par le virus, particulièrement dans les grands bassins de population avec un niveau d'infection de 20 à 30%. Rémire Montjoly serait la commune la moins impactée avec un taux de 14%, alors que les taux de séroprévalence ont atteint 30% à Cayenne, voire entre 25 à 45% à Apatou, Maripasoula ou Grand-Santi.
Le niveau socio économique peut jouer un rôle.


La population jeune davantage touchée

Le taux de séroprévalence est environ 30 % chez les 18-40 ans contre 15% chez les 40-65 ans et 6% chez les plus de 65 ans qui sont les moins touchés.
Sur les 22 personnes de plus de 75 ans intégrées dans cette étude aucune n’a été infectée précise le docteur Flamand. 
De fait la Guyane a été très touchée par l'épidémie si l'on compare cette enquête avec les enquêtes de séroprévalence menées en Europe et en Asie. Tout comme l'on constate que le taux de sévérité est trois à cinq fois plus faible qu’ailleurs, que ce soit pour les décès, ou les passages en réanimation. Cela s’explique sans doute par la jeunesse de la population guyanaise, qui favorise les relations sociales entre des personnes qui ne sont pas alitées quand elles sont malades.


Une étude qui montre que 20% des cas sont asymptomatiques

On constate, donc, qu'une part importante des personnes infectées ont développé des formes asymptomatiques ou pauci-symptomatiques.
Ces personnes ne développent rien où des légers symptômes très supportables. Cela représente 20% de la popualtion testée.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live