Covid-19 : les chiffres du jour sont dans la moyenne quotidienne, + 281 nouveaux cas et une personne décédée

coronavirus
Dépistage à Balata
Dépistage à Balata ©Jocelyne Helgoualch
Avec un décès supplémentaire, les résultats des dépistages des dernières 24 heures, sur le territoire guyanais, ne marquent pas de ralentissement. La Guyane compte au total depuis le début de l'épidémie : 5 459 personnes contaminées.
On attend le pic de l'épidémie pour la fin du mois de juillet.
 

Les chiffres du jour :


+ 281 nouveaux cas, sur 825 tests réalisés, contre + 230 malades supplémentaires déclarés guéris.

Au total sur 5 459 cas dépistés depuis le 04 mars dernier, les autorités sanitaires considèrent que 2 349 patients sont guéries.
Dans les dernières 24h, deux personnes sont sorties d'hospitalisation, alors que 121 malades sont encore dans les 3 hôpitaux du département, dont 30 sont aujourd'hui en réanimation.

 

Les chiffres de l'épidémie mercredi 08 juillet 2020
©ARS-Préfecture

 

L'actualité de la Covid-19 en bref :


Des livraisons de surblouses :
  • 7 200 surblouses sont arrivées jeudi dernier, leur livraison a commencé hier et se poursuit aujourd’hui mercredi 08 juillet.
  • 9 000 autres ont été acheminées hier dans le territoire, là aussi leur livraison démarre aujourd’hui dans les établissements de santé de l'intérieur.
  •  Une commande de 20 000 surblouses supplémentaires est en cours.
 
Clara de Bort, a signé l'autorisation d'exercer en Guyane pour des soignants à diplôme non-européen
La directrice de l'ARS Guyane, signant les autorisations d'exercer en Guyane ©ARS Guyane

Une vingtaine de médecins à diplôme non-européen autorisés à exercer :
S
ur proposition des hôpitaux, Clara de Bort, directrice générale de l’ARS, a signé les autorisations d’exercer en Guyane, pour plusieurs praticiens non-diplômés en Europe.
Parmi ces professionnels figurent des anesthésistes-réanimateurs, des psychiatres, un urologue, un pédiatre, un gériatre, un urgentiste.
Ils rejoindront les centres hospitaliers de Cayenne, de Saint-Laurent du Maroni et de Kourou, ainsi que le groupe Rainbow. 

Ils sont Algériens, Tunisiens, Burkinabè, Togolais, Tchadiens, Guinéens, tous médecins diplômés, francophones et opérationnels.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live