Covid-19 : la vaccination patine en Guyane

coronavirus
Covid-19 : la vaccination patine en Guyane
©Franck FERNANDES
19.5% de la population totale de la Guyane a un schéma vaccinal complet. Le département serait la région de France la moins vaccinée, tous territoires confondus, selon l'ARS Guyane. Au centre de vaccination de Cayenne, le rythme d’injection des premières doses stagne autour des 23 % à la semaine.

Depuis 4 semaines, en Guyane, le rythme des injections des premières doses stagne selon les derniers chiffres communiqués par l'Agence Régionale de Santé de la Guyane.  A peine 23 % de la population totale, soit 69 992 personnes au 22 août.

Après l'annonce de l'obligation vaccinale, le centre de vaccination de l'Encre à Cayenne avait bien enregistré un pic de fréquentation. Depuis quelques semaines, la tendance est à la baisse avec un taux de fréquentation de 200 à 250 vaccinés par jours.

 

 

Malgré, le climat de défiance vis à vis du vaccin, quelques-uns se décident à sauter le pas, essentiellement pour des raisons professionnelles ou en lien avec la scolarité.

Un retard la vaccination des personnes âgées


D’autres profils se croisent au centre vaccination. Certains profitent d’une escale en bateau en Guyane pour se faire injecter leurs deux doses. Des bénévoles de la Croix Blanche assurent la traduction pour les non-francophones.

"Parmi les personnes qui viennent actuellement, nous avons beaucoup de marins qui arrivent par groupe de 15 à 20 des fois. Surtout du Vénézuela. Ils prennent la première dose et selon la durée de leur séjour, ils reprennent la deuxième dose lors d'une escale suivante."

Yanilsa Joseph, bénévole à la Croix Blanche


Des marins mais aussi des personnes âgées à la santé fragile.

"Nous avons effectivement des patients des fois âgés et qui sont porteurs  de nombreuses comorbitités. Des comorbidités qui  font qu'elles auraient été prises en charge de manière prioritaire dés le début de la campagne de vaccination, fin janvier 2021 et qui reçoivent leur première dose en ce moment. Donc là, on est sur quasiment huit mois de perdus, si je puis dire, sur l'immunisation de ces personnes là avec un variant très contagieux."

Dr Guillaume Icher, chef du centre de vaccination de L'Encre


Depuis le 9 aout 2021, le variant delta est majoritaire en Guyane. Parmi les personnes admises en réanimation, près de la moitié sont âgées de 45 à 64 ans. Si la majorité des personnes admises en réanimation présentent au moins une comorbidité, 1 sur 10 n’en présentait aucune. De plus, quelle que soit la vague, les comorbidités les plus fréquentes sont le diabète et l'obésité..

Enfin, si la tendance à la baisse se poursuit, selon une projection de l’ARS, la Guyane devra attendre 2024 pour voir 90% des plus de 12 ans vaccinés.

 

Covid-19 : la vaccination patine en Guyane
Comparaisons des couvertures vaccinales en Outre-Mer et en France pour la première dose et le schéma complet. ©Santé Publique France

 

 

 

La Guyane, mauvais élève de le couverture vaccinale

Au 22 août, la Guyane est le département français avec la plus faible couverture vaccinale selon Santé Publique France. La couverture vaccinale des territoires d’Outre mer est en général plus basse que la moyenne pour la France entière. La plus élevée parmi les DOM est celle observée à La Réunion.

En Guyane, la vaccination progresse donc lentement (+1 point en une semaine) et ce dans toutes les zones du territoire, toutes les classes d’âge confondues. Selon l’Assurance Maladie, les secteurs du Centre Littoral et des Savanes sont les plus vaccinés (21% ont reçu deux doses) par rapport à l’Ouest (moins de 10% a reçu 2 doses).