Covid-19 : Mise en place d'un accueil pour les enfants des personnels prioritaires dés le 2 septembre

coronavirus guyane
Ecole pour les enfants de parents soignants
Dans les communes de Guyane en zone rouge, afin de répondre aux besoins de garde des enfants, dont les deux parents exercent une activité professionnelle indispensable à la gestion de la crise sanitaire, un accueil d'urgence en établissement scolaire sera de nouveau mis en place dés le 2 septembre.

Médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, sapeurs-pompiers, policiers, gendarmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées,... Des parents qui dans les communes encore en zone rouge au 13 septembre, et avec un état d'urgence prolongé jusqu'au 15 novembre, risquent de se retrouver au dépourvu, sans aucune solution de garde.

Pour les enfants de 3 à 11 ans (en école primaire publique ou privée sous contrat), dont les deux parents exercent une profession indispensable à la gestion de la crise sanitaire, quel que soit leur mode de garde habituel, un service minimum pour l'accueil des enfants en établissement scolaire sera de nouveau organisé annonce l'Agence Régionale de Santé de la Guyane. Un dispositif déjà mis en place lors des précedents confinements.

Les parents doivent donc s'inscrire avant le 31 août à midi (dans 2 jours !) sur le site internet FranceConnect, avec le numéro de Sécurité Sociale.

Les enfants des personnels pourront être accueillis par les crèches, les écoles, les collèges et les lycées, dès lors que ces structures organisent des groupes de 10 enfants maximum par salle. Les parents devront fournir le panier repas.

Les parents concernés par cet accueil d'urgence

Les enfants des personnels suivants seront accueillis dans les établissements scolaires volontaires par ordre de priorité :

  • tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé, etc. ;
  • les professionnels de santé et médico-sociaux de ville · médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées, etc. ;
  • les personnels chargés de la gestion de l'épidémie de l'agence régionale de santé de Guyane, des services de l'Etat en Guyane (Gendarmerie, Police, Sapeurs Pompiers) et ceux affectés à l'équipe départementale de gestion de la crise;
  • tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées :maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD, etc. ;
  • les personnels affectés aux missions d'aide sociale à l'enfance relevant de la Collectivité territoriale de Guyane, ainsi que des associations et établissements publics concourant à cette politique.

Les services en charge de la protection de l'enfance concernés sont les services d'aide sociale à l'enfance (ASE) et de protection maternelle et infantile (PMI) de la Collectivité territoriale de Guyane ainsi que les pouponnières ou maisons d'enfants à caractère social (MECS), les services d'assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et les services de prévention spécialisée.