Covid-19 : Sinnamary vire au orange mais la tendance est à la baisse

coronavirus guyane
Cellule interministérielle de crise
©Jocelyne HELGOUALCH
A l'issue de la dernière cellule interministérielle de Crise, le préfet de Guyane Thierry Queffelec a annoncé que la commune de Sinnamary passait du vert au orange par principe de précaution. Paradoxalement, les chiffres de la situation épidémiologique s'améliorent dans le territoire.

Sinnamary passe en zone orange. C'est l’information principale annoncée par le préfet de Guyane, aujourd'hui à l’issue de la Cellule interministérielle de crise réunie à Cayenne. Conséquence : à l’instar des huit communes déjà en orange, le collège Elie-Castor est fermé, sauf pour les 3e. Par contre, la rentrée des classes aura bien lieu à Sinnamary, le 18 octobre.

C'est le maire de Sinnamary, Michel-Ange Jérémie, qui a formulé cette demande, par principe de précaution. En effet, le week-end, la commune des Savanes reste très fréquentée par les habitants des villes du littoral soumis aux mesures de restrictions en zone orange (déplacements limités et justifiés par une attestation, fermeture des restaurants et des bars). Un choix en échos à la décision votée par les élus de Roura, mardi, de fermer le marché hebdomadaire, très fréquenté par les habitants des communes du centre littoral, à compter de dimanche (10 octobre), afin de limiter la propagation du virus.

Le pass sanitaire envisagé dés la semaine prochaine ?

Pour les huit autres communes en orange (Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Montsinéry-Tonnégrande, Saint-Laurent du Maroni et Mana), la rentrée des classes des collèges et lycées concernées par la fermeture se fera le 14 octobre.

Le préfet, Thierry Queffelec envisage également l’instauration du pass sanitaire d’ici une à deux semaines, selon l’évolution des cas Covid afin de permettre la reprise de nombreuses activités économiques et de loisirs à l'arrêt pour l'instant. Une réflexion possible au regard des chiffres encourageants de l'évolution de l'épidémie de la Covid-19 en Guyane.

Baisse du taux d'incidence et du nombre d'hospitalisations

Selon le dernier Point épidémiologique régional de Santé Publique France paru ce jour, après deux semaines consécutives de hausse, l’épidémie semble marquer le pas avec un taux d’incidence régional en légère baisse (-8%) atteignant 494 cas pour 100 000 habitants. Un phénomène qui concerne toutes les communes du territoire selon le préfet.

Les hospitalisations tous services confondus étaient en baisse avec 95 hospitalisations du 27 septembre au 3 octobre contre 131 la semaine précédente. En parallèle, les admissions en réanimation restent sur un niveau élevé (20 admissions).

225 cas déclarés positifs sur 1 858 tests réalisés et 1 décès à déplorer aujourd'hui

Le point épidémiologique du jour publié par l'Agence Régionale de Santé de la Guyane annonce 225 cas positifs de la Covid-19 sur 1 858 tests réalisés en 24 heures. 90 patients sont aujourd'hui hospitalisés et le nombre de malades admis en réanimation est en baisse avec 27 patients comptabilisés. Un décès supplémentaire a eu lieu en milieu hospitalier. Le taux d'incidence consolidé sur 7 jours glissants est lui aussi en baisse avec 468 nouveaux cas sur 100 000 habitants.