De nouveaux témoignages en Guyane de vols dans la rue sans aucune violence. Les victimes auraient été droguées par une substance appelée le souffle du dragon

faits divers
vol surréaliste de bijoux
Des vols commis dans la rue à Cayenne sans aucune violence et parfois sans que les victimes ne s'en souviennent.
De nombreux témoignages relatent la même histoire : plongées dans un état second, les victimes donnent leurs bijoux, leur argent et leur carte bancaire.
C’est un vol quasi incroyable dont a été victime une jeune femme à Cayenne. A l’écouter, cela semble impossible. Pourtant, depuis, d’autres personnes ont connu la même mésaventure avec à chaque fois un scénario et un mode opératoire identiques dans toutes les affaires.

Laurence est la toute 1ere victime à témoigner et à porter plainte. C’était en mai 2018. La jeune femme sort d’un commerce alimentaire de Cayenne.

Les victimes donnent argent et carte bancaire sans aucune résistance
Les victimes donnent argent et carte bancaire sans aucune résistance ©J Helgoualch
 La jeune femme sort d’un commerce alimentaire de Cayenne. Un jeune homme l’aborde, la salue, lui dit qu’il n’est pas d’ici, qu’il est haïtien et arrive des Etats Unis. Il lui demande si elle connait un cabinet d’avocat.

Laurence raconte la suite

Je lui réponds que je ne sais pas. Une jeune femme arrive et discute avec nous et après c’est allé très vite.
Voilà, ils m’ont embobinée. De midi à 16 heures, ils ont fait ce qu’ils voulaient de moi.
Ils m’ont fait conduire, ils m’ont dit d’enlever mes bijoux, ensuite ils m’ont demandé de les emmener chez moi.
Je les ai emmenés. Ils ont pris ma boite à bijoux. J’ai même demandé à mon fils d’ôter ses bijoux pour qu’il leur donne.

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, j’étais vraiment dans un état second. Même moi, je ne comprends pas.
Il faut que les gens soient prudents

L’affaire semble si rocambolesque aux yeux des policiers et du Parquet que les autorités ne donnent pas suite.Il n’y a eu aucune violence et aucune contrainte. La victime ayant tout donné d’elle-même. Le Parquet, contacté par nos soins à cette époque (Mai 2018) avait déclaré ne pas être informé de cette affaire et ne jamais avoir reçu de plaintes similaires.

Depuis, des témoignages comme celui de Laurence, notre rédaction en a recueilli d’autres

Toutes les victimes racontent la même histoire


Un jeune homme poli et bien habillé les aborde et leur demande un renseignement.
La suite, c’est le trou noir !
Les victimes découvrent quelques heures plus tard ou le lendemain qu’elles ont donné leurs bijoux, leur carte bancaire et même le code.
Tout cela sans aucune violence et avec leur accord.
 

La dernière affaire date d’il y a quelques jours.


Un homme s’est fait dépouiller de tous ses bijoux après avoir été abordé à la sortie d’un magasin. Là encore, l’individu demande un renseignement puis la victime ne se rappelle plus de rien.

Devant la multiplication des témoignages et du nombre de victimes, la Justice et les forces de l’ordre ont ouvert une enquête. Nous n’en saurons pas plus : aucune communication dans l’immédiat, nous précise le Procureur Jean-Claude Belot. L’affaire a été qualifiée comme vols par ruse dans la rue
 

Les enquêteurs de Cayenne ont-ils fait des analyses auprès des victimes pour déterminer avec précision s’il y a eu usage d’un produit toxique?


Information non communiquée.

Dans un article publié en 2015 par le journal Sciences Avenir, on apprend que ces pratiques frauduleuses ont déjà fait l’objet d’interpellations dans la capitale à Paris.
5 personnes arrêtées et soupçonnées d’avoir utilisé de la drogue pour voler au moins 2 personnes âgées.
La drogue en cause est une poudre qui a des surnoms qui en disent long sur ses pouvoirs :
 

Appelée le souffle du diable, la poudre des voleurs ou le souffle du dragon.


Il s’agit en fait d’un mélange composé de substances bien connues des médecins et des herboristes.
Et ces substances sont présentes dans une plante : le Datura. Une plante présente dans l’Hexagone et dans la Caraïbe.
Le souffle du dragon, Datura Stramonium
Le souffle du dragon, Datura Stramonium ©DR


Les propriétés psychotropes de cette plante sont connues depuis longtemps.


Les druides et les sorciers l’utilisaient  pour guérir des convulsions
Celestin Nitkowski travaille pour Bio Stratége  Guyane. Pour cet ingénieur chimiste, la possibilité d’une poudre qui aurait été inhalée à l’insu des victimes est fortement envisageable.

Ca me parait possible, c’est toujours surprenant d’entendre ces témoignages mais c’est tout à fait possible.
Le malfaiteur peut avoir en effet utilisée une plante, le Datura Stramonium. Elle contient des alcaloïdes toxiques notamment 2 substances : la scopolamine et l’atropine.
A mon sens un extrait avec une faible dose, moins d’un milligramme peut avoir ces effets

C’est un psychotrope qui peut bloquer le système nerveux de la personne et c’est très pervers car on oublie tout mais on est toujours actif au niveau moteur. On conserve ses fonctions motrices.
L’effet qui va en découler est un état second. Il peut y avoir une amnésie et ça peut être dangereux

Il y a déjà eu des intoxications connues avec cette plante


Certaines récoltes ont été contaminées dans l’Hexagone par des plants de Datura Stramonium situés juste à coté des champs de légumes.
Le Datura Stramonium est originaire d’Amérique centrale et a été introduit en Guyane dans les siècles passés mais n’est plus présent sur le territoire guyanais. Par contre le Datura Stramonium est répandu aux Antilles et dans la Caraïbe.