Des infirmiers formés pour venir en aide aux services de réanimation de Guyane en cas de nouvelle vague Covid

coronavirus
Service des urgences de l'hôpital de Cayenne
Service des urgences de l'hôpital de Cayenne ©Jocelyne Helgoualch

Le centre hospitalier de Cayenne et le CESU 973 forment depuis un mois des infirmiers et des médecins des 3 hôpitaux de Guyane aux gestes et aux soins pratiqués dans les services de réanimation. Ils seront là pour renforcer les équipes en cas de nouvelle vague Covid.


Ils sont infirmiers aux urgences pour la plupart, certains sont médecins. Ils participent à une formation pour être demain des renforts dans les services de réanimation des hôpitaux de Guyane.
Depuis un mois, près d’une centaine de soignants des établissements hospitaliers ont suivi cette formation.
 

Formation aux gestes de réanimation pour malades Covid
Formation aux gestes de réanimation pour malades Covid ©Jocelyne Helgoualch

 

On aura besoin de renforts en interne. C’est pour ça que cette formation a été mise en place. La formation est faite en coopération, entre le service de la réanimation et le centre d’enseignement  des soins d’urgence 973. Même si la formation est extrêmement courte, sur 2 jours, ils auront des bases pour venir renforcer le service de réanimation.

Pierre Chesneau, responsable du CESU 973 (centre d’enseignement des soins d’urgence)


C’est le chef de la réanimation du centre hospitalier de Cayenne qui leur rappelle les gestes de base.
Le service de réanimation du CHAR a été très sollicité durant la vague COVID en Guyane.
Depuis quelques jours, de nouveaux patients Covid sont à nouveau admis en réanimation.
Ces infirmiers seront là si nécessaire.
 

Formation aux gestes de réanimation pour malades Covid
Formation aux gestes de réanimation pour malades Covid ©Jocelyne Helgoualch

Pendant la 1ère vague, on a eu 138 professionnels de santé qui sont venus nous aider et renforcer les équipes en réanimation. Ces 138 professionnels sont restés entre 2 à 3 semaines. Ils nous ont apporté énormément d’aides mais je pense que maintenant, on a suffisamment de recul pour pouvoir préparer nous-même notre réserve locale.

Hatem Kallel, Professeur chef de pôle soins critiques au CHAR


Ces infirmiers sont tous volontaires pour suivre cette formation. Une solidarité des équipes soignantes pour seconder et soulager si besoin leurs collègues du service de réanimation.

Naomi Cetout, infirmière aux urgences de l'hôpital de Cayenne
Naomi Cetout, infirmière aux urgences de l'hôpital de Cayenne ©Jocelyne Helgoualch


Naomi Cetout est infirmière aux urgences du centre hospitalier de Cayenne. Elle participe à cette formation.

S’il y a une seconde vague et qu’on est appelé pour venir renforcer le service de réanimation, on sera beaucoup plus rassurés, on pourra tous fonctionner de la même manière, en même temps et dans les mêmes situations.

Naomi Cetout, infirmière aux urgences de l'hôpital de Cayenne


Une centaine d’infirmiers des 3 hôpitaux de Guyane ont été formés depuis mi-Novembre pour venir en renfort dans les services de réanimations des 3 hôpitaux de Guyane.

Le reportage de Jocelyne Helgoualch et Isabel Lerouge

COVID 19 : les infirmiers en formation.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live