Education : le retour des élèves sous protocole sanitaire dans les écoles de Guyane

éducation
Rentrée des classes à Rémire-Montjoly
Rentrée des classes à Rémire-Montjoly ©Jocelyne Helgoualch
C’est un grand jour pour les 382 élèves de l'école maternelle Emile-Gentilhomme à Rémire-Montjoly. C'est le jour de la rentrée des classes sous protocole sanitaire.
Lavage des mains dès l’entrée dans l’établissement scolaire pour les 382 élèves de l'école Emile-Gentilhomme et port du masque pour tous les adultes entrant dans l’école.
Sandra Thomas, la directrice de l’école Emile-Gentilhomme à Rémire-Montjoly, détaille les mesures mises en place.
 
lavage des mains dés la rentrée dans l'école
lavage des mains dés la rentrée dans l'école ©Jocelyne Helgoualch
 

Il faut rassurer les enfants et rassurer les parents. Il y a le protocole qui est établi, les gestes barrières qu’il faut respecter, le lavage des mains obligatoire, le port du masque pour tous les adultes. Voilà, la rentrée c’est parti ! Les enfants resteront toute la journée avec leurs camarades de classe. Pour la récréation, ils seront dans leur zone avec leur enseignant, pour les repas, avec les ATSEM toujours dans leur zone. Les enfants ne se mélangent entre les classes.

Sandra Thomas, directrice de l'école Emile-Gentilhomme

 
Retour des élèves dans les écoles de Guyane
©Jocelyne Helgoualch

Les pleurs redoublent en ce jour de rentrée. Beaucoup d’enfants n’ont pas quitté leurs parents depuis plusieurs mois, depuis la fermeture en mars dernier des écoles et de nombreuses crèches en Guyane.
La séparation est difficile avoue un jeune père de famille
 

Des pleurs, beaucoup de pleurs mais c’est normal ! Ça fait 6 mois que mon fils est à la maison mais il faut y aller.

Un père de famille

 
Classe de maternelle école Gentilhomme
Classe de maternelle école Gentilhomme ©Jocelyne Helgoualch

Le retour à l’école était très attendu par les familles.
 

Ça se passe très bien et s’il y a quelque chose, les enseignants nous le diront. On a toujours un suivi et dans l’ensemble, c’est que du bonheur.

Un père de famille

 

Il était temps ! Ça fait du bien qu’il retrouve une vie sociale, ça fait du bien aux enfants et aux parents

Une mère de famille


Certains parents avouent malgré tout être encore inquiets, s’interrogeant sur les protocoles.
 

C’est compliqué, on est obligé de faire avec la crise. Nous, les parents, on ne nous rien dit, on aurait aimé avoir une réunion avant la rentrée. J’espère que tout va bien se passer.

Un mère de famille


L’école Emile-Gentilhomme dispose de 15 classes de maternelle.
Très vite, les cris et les larmes se sont arrêtés dans l’école Emile-Gentilhomme, laissant place aux apprentissages, aux jeux et aux chansons.