Energie : toujours pas d’explication définitive et vérifiée sur les raisons du black-out

énergie guyane
Intervention EDF sur un pylône haute tension
Intervention d'un technicien d'EDF sur un pylône haute tension à la zone Collery
Samedi 25 juillet, dès 14 heures, tout le littoral guyanais a été privé d’électricité. Plus de 3 heures de coupure électrique avec une reprise progressive. L’origine de la panne serait la foudre tombée abondamment dans le secteur du barrage de Petit-Saut.

 

Au lendemain de la sévère panne qui a privé d’énergie 60.000 foyers et obligé le préfet à déclencher une cellule de crise  (Centre Opérationnel Zonal), EDF ne fournit toujours pas d’explication définitive sur les raisons de la panne. Même si le fournisseur a indiqué d’emblée que c’est sans doute la foudre qui serait à l’origine du dysfonctionnement.

Un sale coup de foudre ?

Le diagnostic est toujours en cours et du côté d’EDF on indique qu’on n’a pas encore déterminé si c’est la foudre tombée dans le secteur de Petit-Saut qui est bien coupable de l’incident.

La foudre est-elle tombée sur la ligne de transport d'énergie entre le barrage hydroélectrique en amont et la RN1 ? A-t-elle foudroyé un poste électrique ? Ou est-elle tombée à proximité des installations avec assez de force pour les impacter ?

Une chose est certaine, les installations du fournisseur EDF, se sont mises en sécurité au moment où un violent épisode orageux frappait le littoral, provoquant sans doute la panne électrique.

Les lignes en question sont équipées d’un câble de garde qui a pour mission d’évacuer la foudre dans le sol. Pendant l’évacuation de cette énergie exceptionnelle dégagée par la foudre, les lignes sont momentanément mises en sécurité pour éviter des dégâts dans les postes électriques et dans les centrales.

Des installations fragiles ?

Ce n’est pas la première fois que le département est frappé d’une panne générale de grande ampleur. En mai 2016, un iguane s'était infiltré dans un transformateur électrique, amenant EDF à couper l'électricité sur l'ensemble du territoire le temps de trouver l'origine de la panne. 80% des foyers guyanais avaient été privés d'électricité pendant près de quatre heures. 

Récemment le fournisseur communiquait sur l’installation d’un câble de garde, censé sécuriser l’alimentation électrique de l’ouest du département. Ce câble qui transporte aussi l’internet doit servir de protection paratonnerre en cas d’orage de foudre.

Pour l’heure on n’a enregistré aucun dégât collatéral à cette panne, mais elle pose un éclairage qui interpelle sur la fragilité du réseau et l’hyper dépendance de la Guyane au barrage de Petit-Saut.

Selon EDF les derniers abonnés ont été réalimentés à 17h15, les communes de l’intérieur et St-Georges qui ont des réseaux autonomes ont été épargnées.