Eskol enfin accessible: un pont après 23 mois d’enclavement pour les riverains

économie
Un nouveau pont pour Eskol
Un nouveau pont pour Eskol ©Jocelyne Helgoualch

Les habitants d'Eskol attendaient depuis près de 2 ans le remplacement du pont, l'unique voie de passage pour accéder à ce secteur de Roura. Un pont Bailey a été posé et doit être opérationnel d'ici 2 semaines.

C’est une opération délicate qui a été menée dans le secteur d’Eskol: soulever un pont de 28 tonnes pour le placer au-dessus de la crique Gabriel.

Pose du pont d'Eskol
Pose du pont d'Eskol ©Jocelyne Helgoualch

Il a fallu tout d'abord faire venir des camions et leurs lourdes charges, sur la piste d'Eskol, détrempée par les fortes pluies qui arrosent la Guyane actuellement. Les poids lourds acheminent 88 tonnes de contre-poids afin de lester l'immense grue positionnée aux abords de la crique Gabriel.

Opération pont Eskol
Opération pont Eskol ©Jocelyne Helgoualch

Le pont Bailey a été cédé par la préfecture de Guyane à la commune de Roura. C’est une des parties de l’ancien pont de la Comté, démantelé après la construction du nouveau pont.

Tous les riverains d’Eskol ont les yeux rivés sur le chantier, impatients de voir le résultat
 

L'arrivée du pont d'Eskol
L'arrivée du pont d'Eskol ©Jocelyne Helgoualch

Ce pont, voilà près de 2 ans que les riverains d'Eskol l’attendaient, précisément depuis le 15 Mai 2019, le jour où l'ancien pont s’est écroulé sous le poids d’un camion. Le pont était interdit aux plus de 3 tonnes 5.

Jocelyn Matos, un des habitants d’Eskol rappelle ce jour où ce secteur qui abritait une cinquantaine de personnes, a perdu son pont, l'unique passage pour rejoindre par la route la commune de Roura.

Ça fait 2 ans que nous sommes dans cette galère ! Un riverain a voulu faire bien, il a voulu transporter de la terre, et malheureusement, le camion a fait tomber le pont.

Jocelyn Matos, habitant d'Eskol

 

Eskol juste accessible pour les piétons depuis 2 ans
Eskol juste accessible pour les piétons depuis 2 ans ©Jocelyne Helgoualch

Ce nouvel ouvrage va permettre aux habitants d’Eskol de pouvoir enfin accéder en voiture à leurs habitations.

Le nouveau pont Bailey d'Eskol à Roura
le nouveau pont Bailey d'Eskol à Roura ©Jocelyne Helgoualch

Après 3 heures de préparation, le pont Bailey s’élève au-dessus de la crique Gabriel et à 14 heures, le pont est posé.

Gilbert Gaillou , habitant d'Eskol
Gilbert Gaillou , habitant d'Eskol ©Jocelyne helgoualch

Gilbert Gaillou, l’un des anciens d’Eskol s’exclame

C’est le bon Dieu qui est descendu sur la terre aujourd’hui ! Ca fait plus d’un an et demi que je fais 1 kilomètre et demi tous les jours pour aller sur ma plantation, ce n’est  vraiment pas agréable, j’ai plein de choses qui ont pourri sur ma terre. Comme je vous dis, Dieu est descendu aujourd’hui !

Gilbert Gaillou, habitant d'Eskol

 

le pont Eskol attendu à Roura
le pont Eskol attendu à Roura ©Jocelyne Helgoualch

Le maire de Roura, Jean-Claude Labrador est aussi venu assister à l’évènement car ce pont permet aujourd’hui de faire enfin revivre Eskol.

Je suis heureux, c’est un grand pas de fait et maintenant on peut dire que c’est parti ! D’ici 2 semaines au plus tard, les habitants d’Eskol seront libérés. Ils vont pouvoir recommencer à travailler, à venir dormir ici et le week-end, il y aura du monde.

Jean-Claude Labrador, maire de Roura


La fin annoncée de l’enclavement pour les habitants d’Eskol après de longs mois difficiles. L’effondrement du pont en mars 2019 a eu de graves conséquences pour les riverains, certains ont dû quitter les lieux.

Le pont provisoire depuis 2 ans
Le pont provisoire depuis 2 ans ©Jocelyne Helgouach

Jocelyn Matos reste amer en se rappelant de ses voisins qui ont dû partir après l’effondrement de l’ancien pont.

Il y a des gens qui étaient apiculteurs, qui avaient des ruches, d’autres étaient agriculteurs, ils sont partis, ils ont tout abandonné.

Jocelyn Matos, habitant d'Eskol


Le pont d’Eskol devrait être opérationnel d’ici 2 semaines annonce la municipalité de Roura, et après une phase de tests, les poids lourds pourront aussi franchir la crique Gabrielle d’ici un mois.

Le reportage de Jocelyne Helgoualch et Sébastien Laporte

Roura : un pont pour les habitants d'Eskol.