Face à l'imminence de la seconde vague épidémique de coronavirus le Comité Scientifique Territorial de Guyane appelle les Guyanais à l'auto-responsabilisation

coronavirus guyane
Le conseil scientifique réuni le 14 décembre
Le conseil scientifique réuni le 14 décembre à la CTG ©Céline Fleuzin
500 à 650 nouveau cas covid-19 supplémentaires pourraient être détectés cette semaine. Une estimation de l’Observatoire régional de la Santé de Guyane qui souligne l’avancée de la 2e vague sur le territoire. Pour le Comité Scientifique, un seul mot d’ordre : continuer à s’auto-responsabiliser.
500 à 650 nouveau cas covid-19 supplémentaires pourraient être détectés cette semaine. Une estimation de l’Observatoire régional de la Santé de Guyane qui souligne l’avancée de la deuxième vague sur le territoire.
Les membres du Comité Scientifique se sont réunis ce 14 décembre à la Collectivité Territoriale de Guyane. Le mot d’ordre n’a pas changé : continuer à s’auto-responsabiliser.
 

L’île de Cayenne, Kourou et Saint-Laurent-du-Maroni sont en situation d’alerte


Après 9 mois de couvre-feu, les autorités sanitaires demandent aux Guyanais, à l’approche des fêtes, un nouvel effort. Roger-Michel LoupecMédecin, membre du Conseil scientifique et conseiller territorial :
 

Il faut que nous puissions persuader nos compatriotes que le covid continue de circuler et nous avons une explosivité plausible avant la fin de l'année. Les comportements individuels doivent être répétés en tant que réflexes et les soirées doivent être limitées en nombre.


Selon l’observatoire régional de la santé de Guyane, l’Île de Cayenne, Kourou et Saint-Laurent-du-Maroni sont en situation d’alerte. Des communes où sont scolarisés des enfants venus de l’intérieur du territoire. Leur retour auprès de leurs familles pendant les vacances scolaires, ne doit pas participer à propager le virus alerte le Dr Joseph Rwagitinywa
Chargé d’études à l’Observatoire Régional de la Santé de Guyane :
 

Pour les enfants qui sont rapatriés par la collectivité nous préconisons de faire des tests avant de partir et au retour...


La propagation du virus dans les communes enclavées seraient regrettable sachant qu’à Grand-Santi, Papaïchton, Saül, Saint-Elie et Ouanary aucun cas covid n’a été détecté jusqu’à ce jour depuis des semaines.
 

Les premiers vaccins bientôt en Guyane


Un autre point a  été point abordé au cours de cette réunion, l’arrivée des premiers vaccins anti-covid19 créés par le laboratoire américain Pfizer. Les précisions de Paul-Marie Claudon, Secrétaire général des services de l’Etat en Guyane :
 

Les premiers concernés sont les publics les plus vulnérables et les personnels soignants... Nous aurons une montée en charge tout au long du premier semestre 2021, en Outre-mer comme en métropole...


Ce mardi 15 décembre, une série de mesures restrictives seront annoncées par Paul-Marie Claudon, secrétaire général des services de l’Etat. Nous saurons, alors, si le contre-feu est durci ou encore si le carnaval 2021 est maintenu ou annulé.
COVID 19 : le conseil scientifique délivre ses recommandations.