Gold Cup 2021 : le préparateur physique des Yana Dòkò dénonce

football
Louis Lafontaine préparateur de la sélection de Guyane
Louis Lafontaine préparateur de la sélection de Guyane ©DR
Le préparateur physique des Yana Dòkò, Louis Lafontaine dénonce « un système colonial » qui a perturbé la préparation de l’équipe pour la Gold Cup.

"Parcours plus qu’honorable de l’équipe des Yana Dòkò en barrage de la Gold Cup." Déclare fièrement le préparateur physique Louis Lafontaine, 69 ans, fort des encouragements reçus sur leur parcours 2021 à cette compétition internationale.

Louis Lafontaine est l’invité du journal de 13 heures ce samedi en radio.

S’il se dit satisfait de l’implication, de la participation et du comportement de nos jeunes, le membre du staff dénonce les prises de décision du préfet de Guyane qu’il juge unilatérales et relevant d’un « système colonial. »

Dans ce temps de crise sanitaire et de contraintes inhérentes à cette pandémie, Louis Lafontaine déplore que le sport ne soit pas un motif impérieux de déplacement.

Gold Cup 2021 : le préparateur physique des Yana Dòkò dénonce.
©Staff Yana Dòkò

Il veut rappeler qu’il a fallu la mobilisation de la ligue de football, de la fédération, des élus et autres parlementaires de Guyane pour solliciter le Ministère des Outre-Mer pour obtenir une dérogation. Une dérogation obtenue in extrémis, une semaine avant.

Le règlement sanitaire sollicité par la fédération a selon lui été suivi à la lettre soit un regroupement d’une semaine dans un hôtel à Cayenne en Guyane, idem à Miami, un test PCR tous les trois jours, huit tests par personne en deux semaines.

Louis Lafontaine insiste sur la préparation stricte, la bonne volonté et le sens de l’engagement de chacun mais demande que ces décisions qui comme d’autres ont un impact considérable sur les Guyanais, la Guyane et son rayonnement, puissent être prises avec les élus guyanais pour le bien du territoire et pour le sport qu’il rappelle être un vecteur de lien social et de solidarité collective, précieuses valeurs en ces temps troublés.

Gold Cup 2021 : le préparateur physique des Yana Dòkò dénonce.
©Staff Yana Dòkò