L'association "La voix de nos gangans" au secours des aidants

alzheimer guyane
Journée d'information pour les aidants
©Guyane la 1ère
Créée, il y a 5 ans, l'association "La voix de nos gangans" multiplie ses actions en faveur des malades d'Alzheimer. Ce 16 octobre se tenait une journée d'information à Cayenne à destination des aidants qui, souvent, se retrouvent à gérer des situations usantes et très complexes.

Il y avait affluence à la place des Palmistes où étaient installés les différents stands d'informations sur les possibles dispositifs à actionner par les familles dont un membre est atteint d'une maladie invalidante, type Alzheimer par exemple.

Trouver des réponses aux problématiques et des aides

Un couple s’est déplacé pour obtenir des réponses bien précises à ses interrogations. La santé de Felton, le mari, se fragilise au fil du temps. Il présenteraitmême les symptômes de la maladie d’Alzheimer a observé Patricia, sa femme. À 71 ans, cet homme est de moins en moins autonome. Le quotidien devient lourd pour sa compagne :

Je suis aidante et c'est dur de l'être tout le temps. Là je trouve les réponses... il évolue lentement, il est agressif...


En échangeant avec les professionnels du stand France Alzheimer Guyane, le couple a découvert que l’association accompagne les familles sur le plan administratif car cette maladie génère des dépenses très importantes. Le suivi  psychologique est aussi pris en compte, d'ailleurs un psychologue spécialisé est à la disposition des demandeurs. Marie-France Ambouille, Présidente de France Alzheimer Guyane apporte des réponse à ce couple dans le désarroi :

… Il est important dès les premiers signes, même en n'ayant pas de certitude de se rapprocher de l'association


Nouvel arrêt pour se renseigner au stand de la MDPH (Maison départementale pour les personnes handicapées). Des cartes prioritaires existent pour faciliter leurs déplacements – des cartes délivrées au bout de 4 mois en règle générale (le délai peut être plus long quelques fois). Elles concernent des personnes avec un taux de handicap inférieur à 50% comme la carte inclusion mobilité prioritaire ou encore pour les personnes avec un handicap e plus de 80%, la carte mobilité inclusion invalidité. Au delà, on attribue une carte avec besoin d'accompagnement.

Même si les examens n’ont pas détecté la maladie d’Alhzeimer chez Felton, recueillir le plus d’informations était primordial. Lui même le reconnait.

L’association « La voix de nos gangans » renouvellera sa journée d’information « chimin nou granmoun » le 23 octobre prochain, dans l’ouest Guyanais, sur la Place des fêtes de la commune de Mana.