Le gaz, combustible de plus en plus cher reste incontournable pour une majorité de ménages en Guyane

consommation guyane
Les précieuses bouteilles de gaz
Les précieuses bouteilles de gaz ©CL
Le prix de la bouteille de gaz butane ne cesse d'augmenter. Depuis le 1er août, elle coûte 25,65 euros. Dans certains foyers, ce gaz en bouteille demeure indispensable pour la fabrication des repas. Et dans les magasins d'électroménager les fameuses gazinières continuent de bien se vendre.

Les responsables de magasins d'appareils ménagers sont formels nombre de leurs clients continuent de se procurer des gazinières mais de plus en plus de consommateurs s'adaptent à la modernité et achètent fours et plaques électriques. Il y a plusieurs raisons à cela selon, le directeur des magasins Mobilia en Guyane :

Nous avons remarqué que nous vendions une majorité d'appareils fonctionnant à l'électricité à Saint-Laurent mais je pense que c'est plutôt lié à la pénurie de gaz qui a sévi à un moment donné. Les gens se sont rabattus sur des matériels électriques.


Par ailleurs, ajoute ce responsable, les conditions dans l'immobilier ont changé :

Normalement, il est stipulé dans les baux de location que les machines à gaz sont interdites pour des raisons de sécurité. Cela oblige les gens à s'équiper de plaques vitro céramique ou à induction ou de cuisinières entièrement électriques. Mais sur Cayenne, je n'ai pas constaté de grande différence, dans la ville et aux alentours, les gens fonctionnent encore au gaz.


Dans ce magasin, il se vend 60% de matériel à gaz et 40% de matériel tout électrique. Mais cela va sans doute changer, car précise ce responsable, dans les nouvelles constructions comme partout en hexagone, ne seront autorisés que les appareils électriques pour des raisons de sécurité.
 

Les plus jeunes préfèrent s'équiper en tout électrique

Dans un autre magasin de la périphérie, c'est le même constat, petit à petit, les acheteurs délaissent les appareils à gaz pour le tout électrique. Comme l'indique, le chef de rayon du magasin Conforama :

Nos clients continuent d'acheter des articles à gaz et électriques. L'approvisionnement en gaz étant parfois incertain dans les communes et même à Cayenne, les gens préfèrent avoir une solution de dépannage et achètent aussi des plaques électriques. D'autres lassés des ruptures en gaz s'équipent complètement en électrique notamment de plaques à induction, moins consommatrices en énergie.


Ce choix concerne davantage, les jeunes de moins de 30 ans, assure le professionnel, les clients plus âgés continuent de s'équiper d'appareils mixtes. Selon lui, dans son magasin, il se vend maintenant 70% d'appareils électriques  et 30% d'appareils à gaz.

Il reste que dans certains quartiers informels et ils sont nombreux en Guyane, où l'alimentation électrique est problématique, le gaz demeure essentiel pour la fabrication des repas quotidiens des ménages. 

La bouteille de gaz en un an a augmenté de 6,17€. Au mois d'aôut 2020, elle s'achetait 19,48€. La hausse est de 31,67%.