Le Guyanais Damien Laversanne termine 55e du 70e Tour de Guadeloupe

cyclisme
Tour de Guadeloupe 2021 : Damien Laversanne
©Keke JN
A l'issue de la 9e étape du Tour de Guadeloupe, aujourd'hui, Stéfan Bennett (Team Pro Immo) remporte la 70e édition de l'épreuve. Le seul Guyanais à prendre le départ, Damien Laversanne termine 55e. L'étape du jour est gagnée par Théo Menant (Vendée U).

Au départ, il y avait 104 coureurs inscrits et 21 équipes en lice. A l'arrivée, aujourd'hui dimanche, seuls 73 coureurs ont passé la ligne d'arrivée, boulevard du marquisat de Houelbourg à Baie-Mahault.

Pour cette 9eme et dernière étape du 70e Tour de Guadeloupe, Théo Menant (Vendée U) s’impose en 3 heures 55 minutes et 12 secondes, sur le fil. Le seul Guyanais en lice, Damien Laversanne, termine 61e de cette épreuve de 142 km en 3 heures 9 minutes et 33 secondes, sous le maillot de l'Uni Sport Lamentinois (le plus ancien club de cyclisme de Guadeloupe créé en 1952).

 

 

Au classement général du Tour de Guadeloupe, Stéfan Bennett de la Team Pro Imm Nicolas Roux remporte la compétition après 10 jours de course en 28 heures 41 minutes et 37 secondes. 

 

Tour de Guadeloupe 2021 : Damien Laversanne
Damien Laversanne et Stéfan Bennett, le Vainqueur du Tour de Guadeloupe 2021. ©TIM'S Media

 

Pour sa première participation au tour, le Rémirois Damien Laversanne se classe 55eme au général en 30 heures 16 minutes et 42 secondes.

Soutenu par le Comité cycliste de Guyane et son club l'USL Montjoly, Damien Laversanne dresse un bilan plutôt positif de cette compétition.

" J'étais parti avec l'objectif de terminer le Tour de Guadeloupe. Je pense l'avoir rempli. J'ai quand même fait une échappée, j'ai été plusieurs fois à l'avant et j'ai participé à la mise en place de mon leader, José Alarcon, sur les étapes de montagne, et sur la dernière étape afin qu'il puisse protéger sa place au  général (7e du tour). Que du positif !"

Damien Laversanne, coureur cycliste guyanais

 

Même s'il n'a pas pu jouer les premières places du classement, le coureur Rémirois, habitué aux podiums en Guyane, estime qu'il ne faut pas comparer le Tour de Guadeloupe avec son tracé montagneux à celui de la Guyane.

Sans compter la différence de niveau technique entre les équipes engagées.

 

 

Damien constate que le niveau de la compétition guadeloupéenne est particulièrement élevé avec "une majorité de coureurs professionnels et semi-professionnels dans le peloton. Et puis, si on regarde le classement, ils ont tous entre 20 et 25 ans et 10 ou 15 ans de vélo pour chacun. Moi, j'en ai 10 de plus et seulement 6 ans de vélo à mon actif. Le vélo, c'est ma passion, pas mon métier. "

Qu'importe, le Guyanais espère bien revenir pour une prochaine édition du Tour de Guadeloupe et de nouvelles ambitions !

" En Guyane, nous n'avons pas eu de compétition pendant plusieurs mois, donc je suis arrivé avec un déficit de rythme, un déficit de courses. S'entraîner, c'est bien, mais cela ne remplace jamais les compétitions. Si je reviens pour le Tour de Guadeloupe, après une saison normale en Guyane, les objectifs seront peut-être un peu plus élevés."

Damien Laversanne, coureur cycliste guyanais

 

Sans son équipe et son staff rémirois qui n'ont pu l'accompagner en raison des contraintes sanitaires, Damien Laversanne a été accueilli " comme n'importe quel coureur de l'Uni Sport Lamentinois". Il a ainsi pu compter sur le soutien de ses coéquipiers, malgré l'éloignement de ses proches dont sa femme Marie-Laure, sa principale supporter, avec qui il échangeait chaque jour.

Un facteur important pour le sportif qui a pu conserver un mental de compétiteur et une bonne forme physique jusqu'à la ligne d'arrivée.

 

Les classements à l'issue de la 9e étape du Tour de Guadeloupe.