Les librairies de Guyane prises d'assaut pour les manuels parascolaires

commerce
Les librairies de Guyane prises d'assaut pour les manuels parascolaires
Les librairies de Guyane prises d'assaut pour les manuels parascolaires ©Martial Gritte

Pendant le confinement, les libraires ont fait de nombreuses livraisons à domicile. Avec l’arrêt de l’école, beaucoup de parents s’inquiètent du niveau de leurs enfants sans enseignement jusqu’à la fin de l’année scolaire et se ruent sur les manuels parascolaires.
Les libraires recommencent à recevoir des manuels parascolaires à l’approche des grandes vacances.
Pendant le confinement, ils ont dû faire de nombreuses livraisons à domicile. Avec l’arrêt de l’école, nombreux sont les parents, particulièrement les mamans qui s’inquiètent du niveau de leurs enfants privés d’école jusqu’à la fin de l’année scolaire.
Un libraire de Cayenne
Un libraire de Cayenne ©Martial Gritte


Il reste encore quelques livres sur le présentoir dans cette librairie mais ce sont les derniers


Pendant les deux mois de confinement, de nombreuses livraisons ont été réalisées chez les particuliers.
Loan Hellegeuarch, le responsable d’une librairie à Cayenne évoque l’énorme demande des parents pour des manuels para-scolaires.

Les familles ont dû faire l’école pour qu’il y ait encore un lien avec la scolarité. On a été dévalisé en très peu de temps, de la petite section jusqu’au lycée.

 
Plus beaucoup de manuels parascolaires
Plus beaucoup de manuels parascolaires ©Martial Gritte

Tous les âges sont concernés par la ruée sur les cahiers d’exercices mais aussi d’activités pour les plus petits.

Anne Thiebaut, la responsable d’une librairie à Rémire Montjoly a été surprise par les fortes demandes des parents.

On a eu énomément de demande pour les maternelles.
Des parents qui ont besoin d’outils pour accompagner leurs enfants et ne pas les laisser sans rien faire.

 

Les parents à la recherche de manuels
Les parents à la recherche de manuels ©Martial Griite

Dans la librairie, une mère de famille cherche de quoi occuper les enfants.

Je viens pour des cahiers de vacances pour mes enfants . Comme ils ne vont pas à l’école, je me dis que pour essayer de leur faire revoir le programme de l’année, le cahier de vacances, c’est un bon moyen.

 

Un défi à relever pendant le confinement, maintenir le lien avec l’école et les apprentissages


Un objectif qui aura généré du stress chez les mères de famille.
Anne Thiebaut, la responsable d’une librairie à Rémire Montjoly confirme l’inquiétude des parents.


Ils ont peur que les enfants perdent pied avec la réalité, avec les apprentissages scolaires.


Avec les grandes vacances qui arrivent les manuels parascolaires devraient figurer en très bonne place dans les librairies.



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live